Votre rachat de crédit rapide, en ligne

Jusqu'à -60 % sur vos mensualités*
  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Rachat de crédit : pourquoi se lancer maintenant ?

Rachat de crédit : pourquoi se lancer maintenant ?

Rachat de crédit : pourquoi se lancer maintenant ?
Rachat de crédit : pourquoi se lancer maintenant ?

Le rachat de crédit consiste à solder l’encours par anticipation et repartir sur un nouveau contrat plus adapté aux besoins et à la situation actuelle de l’emprunteur. Si ce dernier dispose de plusieurs prêts (immobilier, consommation, dette fiscale…) on parle alors de regroupement de crédits. Les restrictions du HCSF ne concernant ni le rachat, ni le regroupement de prêts, il serait peut-être opportun pour les emprunteurs de s’intéresser au refinancement. Au-delà de la crise sanitaire et de la perte du pouvoir d’achat qui les inciteraient à restructurer leurs dettes, une véritable opportunité se présente : les taux sont au plus bas ! 

Une solution pour chaque besoin

Que l’emprunteur dispose d’un ou de plusieurs crédits (un prêt immobilier avec un ou plusieurs crédits conso), il est possible grâce au rachat de crédit de :

Une conjoncture particulièrement favorable

Il est actuellement possible de souscrire un prêt immobilier à partir de 0,67% sur 15 ans. Baisser le taux de son emprunt initial diminue automatiquement soit les mensualités donc le taux d’endettement, soit la durée de remboursement donc le coût du crédit. Et parfois même les deux ! Par exemple, la banque regroupe un crédit immobilier à 2,4%, un crédit auto à 5%, un crédit travaux à 4% et un crédit renouvelable à 20%, pour un montant total de 205 621€ (comprenant les frais et une trésorerie supplémentaire de 10 000 €). Le taux du nouveau crédit est de 1,95% sur 25 ans et la nouvelle mensualité s’élève à 1 035€, contre 1663€ auparavant. L’emprunteur gagne 628 € sur son budget. 

Rachat de crédit : les clés de la réussite

Pour être gagnant, il faut réunir un certain nombre de conditions. Il est important d’obtenir au moins 0,7 point d’écart de taux entre le taux immobilier détenu et les taux actuels. Le capital restant dû doit être supérieur à 70 000€. L’emprunteur doit se situer au premier tiers du remboursement du crédit immobilier, c’est-à-dire, quand la part d’intérêts est importante. Dans le cas d’un prêt sur 15 ans par exemple, il faut racheter dans les 5 premières années. Après le rachat, l’idée est de conserver le bien au moins 2 à 3 ans pour rentabiliser les frais.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !