Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Rachat de crédit : le don Vs les problèmes d'argent

Rachat de crédit : le don Vs les problèmes d'argent

Rachat de crédit : le don Vs les problèmes d'argent

Rédigé par Empruntis le 06/11/2019

Qui es-tu toi, le généreux donateur ? L’Observatoire du Don en confiance, cet organisme créé par les grandes associations et fondations sociales et humanitaires dans le but de préserver et développer une relation de confiance avec leurs donateurs, tente de dresser le portrait-robot de ces Français.es qui effectuent des dons. Et devinez quoi : la confiance a son importance.

 Près d’un Français sur deux donne chaque année

Pour plus de six sondés sur dix (62%), c’est le manque de confiance à l’égard de l’utilisation des fonds qui incite à ne pas donner à une association ou une fondation. C’est l’enseignement majeur de l’Observatoire du Don en confiance édition 2019. La confiance prime donc sur le manque d’argent (57%) et le sentiment de déjà contribuer par ses impôts (36%). Près de la moitié des Français se déclarent donateurs (44%) : l’addition des donateurs réguliers (20%) et des donateurs occasionnels (24%). Mais qui sont-ils ?

 Les CSP- donnent le moins

Les plus réguliers des donateurs sont majoritairement des personnes âgées de 65 ans et plus, issues des CSP+. Elles se considèrent très privilégiées, engagées et solidaires, et elles font confiance aux associations et fondations. Chez les occasionnels, très présents parmi les 18-34 ans, le sentiment d’angoisse est plus présent et la confiance n’est pas aveugle. Les "non-donateurs" sont quant à eux majoritairement des CSP- animées d’un sentiment de révolte, qui affichent le sentiment de faire partie d’une minorité un total manque de confiance dans les institutions. Un tiers des personnes interrogées ont des doutes sur le fait que l’argent récolté sert véritablement la cause, et trois sur dix estiment qu’il y a trop d’arnaques, de détournements ou d’utilisations à des fins personnelles.

 Un budget serré, ça n’aide pas

Si la confiance est le moteur affiché des donneurs, le manque d’argent demeure un point bloquant pour toute une population. Pour beaucoup de Français en effet, c’est le remboursement des dettes qui est la priorité, avec la menace du surendettement qui plane lorsqu’on est engagé sur plusieurs prêts. Une famille qui désire devenir propriétaire et où les deux conjoints font l’achat de leur véhicule doit souvent contracter plusieurs emprunts : un crédit immobilier, un crédit auto, auxquels peut s’ajouter un autre prêt à la consommation pour faire face à une facture inattendue ou au changement d’un équipement électroménager. Pour ces ménages dont le reste à vivre est limité, le rachat de crédit peut aider à retrouver une marge de manœuvre dans le budget du quotidien. En allongeant la durée de crédit, le regroupement de prêts permet de réduire les montants versés chaque mois pour leur remboursement, et ainsi réduire l’angoisse du découvert bancaire.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider