Rachat de credit

Comparez facilement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Rachat de crédit : exonération de la taxe d'habitation dès 2018 ?

Rachat de crédit : exonération de la taxe d'habitation dès 2018 ?

Rédigé par Empruntis le 13/07/2017

Rachat de crédit : exonération de la taxe d'habitation dès 2018 ?

Bonne nouvelle pour les particuliers, la taxe d'habitation va bien être réformée dès 2018. Un allégement qui devrait toucher 80% des contribuables : propriétaires comme locataires.

Alors c'est une "good news" mais la Fédération nationale de l'immobilier (FNAIM) s'inquiète du manque à gagner pour les communes et craint un allourdissement de la taxe foncière, payée elle, par les seuls propriétaires... Retour sur une réforme qui a pour le moment un peu de mal a passer dans les tuyaux... 

Réforme de la taxe d'habitation  : 8,5 milliards d'euros pour l'Etat

La promesse sera tenue... Le candidat Macron souhaitait exonérer 80% des contribuables de la taxe d'habitation. Une taxe jugée "injuste pour les citoyens et pour les communes" par Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics. Mais ce n'était pas gagné.

En effet, dans son discours de politique générale, le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé qu'elle n'interviendrait pas avant 2022, soit à la toute fin du quinquennat... Le calendrier se voit donc chamboulé puisque la mise en oeuvre débutera dès 2018. Elle 
se fera sur 3 ans et devrait coûter 8,5 milliards d'euros à l'Etat qui doit compenser le manque à gagner des collectivités locales... 

Un gain pour le pouvoir d'achat des Français

La taxe d'habitation est une taxe qui a beaucoup progressé depuis 1995, selon l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). L'exonération de cette taxe devrait permettre aux ménages de gagner en pouvoir d'achat. En 2016, elle représente 662 euros en moyenne, selon l'OFCE.

Et ce tarif varie d'une commune à l'autre créant des écarts importants... Par exemple, elle est de 592 euros à Cognac et de 1099 euros à Poitiers. Le gain moyen serait de 325 euros par an et par ménage acquittant actuellement la taxe d'habitation.

La FNAIM craint des répercussions sur les propriétaires

"Ce qu’il est à craindre, c’est que faute de pouvoir compter sur ces rentrées fiscales, les collectivités locales compensent ces baisses de ressources par une augmentation des taxes foncières alors que le poids des taxes locales liées à la propriété et/ou la résidence immobilière est très inégalement réparti sur le territoire français", s'inquiète Jean-François Buet. 

Jean-François Buet, Président de la FNAIM, rappelle en effet que 58% des Français sont propriétaires de leur logement et seraient les plus touchés par une mesure fiscale... Bonne nouvelle pour les locataires, mauvaise pour les propriétaires ? Reste à voir les modalités de cette réforme.

Rachat de crédit : une solution pour réduire son taux d'endettement

Au moment de payer la taxe foncière et la taxe d'habitation, la note peut considérablement grimper et venir alourdir le budget du ménage propriétaire. Si à cela s'ajoute une multitude de crédits à la consommation (crédit auto, prêt personnel, prêt travaux et un crédit immobilier), les intérêts se multiplient et les dépenses s'allongent... Ce qui peut déséquilibrer le budget.  

Pour réduire le taux d'endettement de l'emprunteur, il est possible d'effectuer un rachat de crédit. Cette opération permet de rassembler tous les prêts en un seul. Il est par ailleurs possible d'inclure des retards d'impôts dans l'opération. 

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider