Votre rachat de crédit rapide, en ligne

Jusqu'à -60 % sur vos mensualités*
  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Pouvoir d’achat : une revalorisation de la retraite inférieure à l'inflation

Pouvoir d’achat : une revalorisation de la retraite inférieure à l'inflation

Pouvoir d’achat : une revalorisation de la retraite inférieure à l'inflation
Pouvoir d’achat : une revalorisation de la retraite inférieure à l'inflation

Alors que l’inflation est estimée à 1,5 % cette année selon le ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance, les retraites complémentaires seront, elles, revalorisées à hauteur de 1 %. Cette revalorisation sous le seuil d’inflation promet de réduire le pouvoir d’achat des retraités et inquiète les actifs.

Un coup dur pour le pouvoir d’achat des retraités 

En 2021, alors que l’inflation repart à la hausse avec la reprise économique post-pandémie, les retraites complémentaires, elles, ne seront réévaluées qu’à hauteur de 1 %. Cette revalorisation fait suite à une stagnation du montant des pensions de retraite. En effet, les pensions n’avaient pas augmenté en 2020. 

L'AGIRC-ARRCO (la retraite complémentaire des salariés de l’agriculture, du commerce, de l’industrie et des services), qui est chargée de la gestion des compléments de retraite, explique que cette revalorisation modeste a pour cause la baisse des cotisations durant la crise sanitaire. L’activité économique, qui tournait au ralenti en 2020, impacte donc la revalorisation des retraites en 2021. 

Les pertes pour l’organisme de distribution sont estimées à 4 milliards d’euros. Il est ainsi avancé par l'AGIRC-ARRCO que cette baisse des revalorisations s’est imposée momentanément pour équilibrer les pertes dues à la crise sanitaire. À noter cependant qu’une revalorisation plus conséquente pourrait avoir lieu l’année prochaine afin de compenser la baisse de pouvoir d’achat des retraités affiliés à ce régime de complémentaire en 2021.

Une source d’inquiétude pour les actifs 

Alors que les revalorisations se font rares et sont parfois maigres, cela peut être interprété par certains actifs comme une dégradation progressive des conditions de retraite en France. Il s’agit donc d’une situation qui est regardée de très près, par les jeunes comme par les professionnels en fin de carrière. 

Pourtant, les syndicats rapportent que les réserves de l’organisme de pension permettraient de verser des pensions indexées sur l’inflation pendant 9 mois. 

Si l’avenir de la retraite peut constituer un sujet de préoccupation pour les actifs, c’est d’autant plus vrai pour ceux qui cumulent plusieurs crédits. Un rachat ou un regroupement de crédits peut constituer une solution pour faire baisser les mensualités, voire raccourcir la durée de remboursement. Les prêts sont soldés au profit d’un nouveau financement plus adapté en prévision de la future retraite de l’emprunteur.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !