Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Pouvoir d’achat : une embellie au premier trimestre

Pouvoir d’achat : une embellie au premier trimestre

Pouvoir d’achat : une embellie au premier trimestre

Rédigé par Empruntis le 05/04/2019

L’Insee annonce une hausse du pouvoir d’achat ainsi qu’une légère diminution du chômage au premier trimestre 2019. Une croissance de 0,4% est attendue pour les deux premiers trimestres et les revenus des ménages augmentent de 0,7% ce qui va booster la consommation des prochains mois. De quoi retrouver un peu d’optimisme !

 Pouvoir d’achat et croissance en hausse

Plus optimiste que la Banque de France qui table sur 0,3% de croissance, l’Insee estime que la France est moins soumise aux aléas du commerce mondial et devrait donc mieux tirer son épingle du jeu. Pour le pouvoir d’achat, les récentes mesures prises par le Gouvernement suite à la crise des Gilets jaunes commencent à porter leurs fruits et l’Insee estime que le revenu des ménages serait en augmentation de 0,7%. Ce qui pourrait avoir des conséquences sur la hausse de la consommation à hauteur de 0,5% au premier trimestre et de 0,4% au second semestre. Les ménages retrouvent de la confiance et l’Insee annonce une croissance minimum de 1,1% cette année. Et cerise sur le gâteau : le chômage est en baisse !

 Le chômage en baisse

L’Insee poursuit ses annonces optimistes avec une baisse du chômage à 8,7% pour cet été, soit 0,4 point gagné depuis un an. La création de 85 000 emplois et une croissance pour 2019 de 1,4% en prévision du côté de la Banque de France redonnent des couleurs à l’économie française. D’après le Ministre des Comptes Publics, la France "fait mieux que tous les pays européens". Toutefois, l’Insee ne s’aventure pas à des prévisions pour le second semestre, les incertitudes liées à la situation de l’économie mondiale, à l’économie allemande et les conséquences du Brexit sur l’Europe étant encore bien présentes.

 Reste à vivre et rachat de crédit

Du côté des ménages, lorsque plusieurs crédits ont été contractés, les différentes mensualités de prêts peuvent finir par entamer le pouvoir d'achat en réduisant le reste à vivre. Afin de libérer à nouveau une part de reste à vivre, il est possible de regrouper ses prêts à l'aide d'un rachat de crédit. Si l'opération a un coût final plus important et allonge la durée du crédit, elle permet d'obtenir une seule mensualité, plus basse que le montant des précédentes échéances. Tous les crédits sont éligibles au rachat de crédit : immobilier, consommation, travaux, auto, crédit renouvelable...

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider