Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Moyens de paiement : les Français, accros à la carte bancaire ?

Moyens de paiement : les Français, accros à la carte bancaire ?

Moyens de paiement : les Français, accros à la carte bancaire ?

Rédigé par Empruntis le 02/01/2020

Autrefois, on ne se séparait pas de son chapeau et de son couteau suisse. Aujourd’hui, c’est le smartphone et la carte bancaire qui sont devenus les indispensables pour répondre aux deux impératifs de notre époque : rester connecté et pouvoir consommer. Avec la part de risque que cela comporte pour les ménages endettés…

 La CB talonne les espèces

Une étude Ifop s’est intéressée au rapport entre les Français et leur carte bancaire. Un moyen de paiement qui a fêté ses 50 ans d’existence en France en 2017 ! La "carte bleue" a fait du chemin pour dépasser les paiements par chèque en 2001 et autoriser le paiement sans contact en 2011. Et les sondés le concèdent, ils paient davantage par carte bancaire (97%) que par chèque (87%). Mais ce sont bien les espèces qui restent en tête du classement (98%) ! Le paiement sans contact a néanmoins déjà conquis les trois quarts des Français (76%), tandis que le paiement via smartphone reste encore minoritaire (17%).

 La perte de la notion de valeur de l’argent

Comme la CB en son temps, ces nouveaux moyens de paiement font encore face à un certain scepticisme chez les utilisateurs : 82% ne les trouvent pas assez sécurisés, et 57% considèrent qu’ils rendent trop facile l’acte de dépenser de l’argent. Voilà un enseignement intéressant ! Car si les Français privilégient largement la carte bancaire au liquide (84% contre 16%), ils sont conscients qu’elle n’aide pas à endiguer leur "fièvre acheteuse" dans un contexte où le marketing est omniprésent pour inciter à passer à la caisse.

 Un risque pour les ménages en difficulté financière

Ne conseille-t-on pas aux personnes ayant des difficultés d’argent de payer en liquide plutôt qu’en CB pour prendre conscience de la valeur d’une dépense à la vue des billets ? C’est une problématique à laquelle sont confrontés les ménages endettés. Pour ces publics ayant un rapport compliqué aux dépenses, ceux que l’on appelle les acheteurs compulsifs, le risque de problème d'argent est grand, comme celui de se trouver à découvert et de devoir rembourser des agios. Dans d'autres cas, cumuler plusieurs prêts pour financer des achats importants (immobilier, automobile, voyage, etc.), peut également être problématique, quand le reste à vivre s'amenuise en raison des multiples échéances à régler tous les mois. Le rachat de crédit peut alors permettre de réduire le risque de mettre ses comptes dans le rouge.

 Le regroupement de prêts pour sortir de la zone rouge

Le rachat de crédit, ce n’est pas un plan qui s’impose aux ménages surendettés. C’est au contraire une démarche à effectuer bien avant de se retrouver dans cette situation. Regrouper ses prêts en un seul contrat va en effet ouvrir la possibilité de réduire le montant à rembourser chaque mois, en allongeant la durée de remboursement. Le rachat de crédit apporte ainsi de l’oxygène au budget du quotidien.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider