Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Impôts : 3 Français sur 4 pensent qu'ils ont encore augmenté

Impôts : 3 Français sur 4 pensent qu'ils ont encore augmenté

Rédigé par Empruntis le 11/07/2016

Impôts : 3 Français sur 4 pensent qu'ils ont encore augmenté

Cette année les Français font une nouvelle fois part de leur « ras-le-bol » fiscal dans un sondage Elabe pour le journal Les Echos, Radio Classique et l'Institut Montaigne.

Depuis 2013, « les Français avaient les nerfs à vif. Ce sentiment reste très fort aujourd'hui, même si on en parle moins », confie Yves-Marie Cann, directeur des études politiques du cabinet Elabe.

Les Français estiment que leurs impôts n'ont cessé d'augmenter

Malgré les successives promesses du Président de la République de faire baisser les impôts des ménages, 3 Français sur 4 estiment qu'ils ont augmenté sur un an. Seuls 10% des répondants considèrent que leurs impôts (taxe foncière, habitation, impôt sur le revenu, etc.) ont diminué et un taux de 16% indique qu’ils sont restés stables. 

Les mesures d'allègement d'impôts ne semblent donc pas trouver grâce aux yeux de la plupart des contribuables. « Au cours des 12 derniers mois, 34% des personnes interrogées évaluent qu'ils ont beaucoup augmenté et 40% pensent qu’ils ont un peu augmenté », détaille le sondage. 

Une politique fiscale "pas assez efficace" pour les sondés

La politique fiscale menée depuis 2012 est ainsi jugée inefficace par la majorité des sondés (83%), notamment pour réduire les déficits publics mais aussi pour relancer la compétitivité des entreprises. 

En bref, moins d'un sondé sur 5 juge la politique fiscale de l'exécutif « comme efficace, juste ou conforme aux engagements de campagne de François Hollande »Un constat "sanction" qui peut s'expliquer par plusieurs éléments. 

En effet, « les baisses d'impôt sur le revenu votées par le gouvernement ne sont pas assez massives pour compenser les hausses des années précédentes. D'autres taxes ont pesé sur le budget des ménages, en particulier la fiscalité locale et la fiscalité écologique, dont le poids a augmenté de 40% en dix ans », analyse le journal Les Echos. 

Pensez au rachat de crédit pour alléger la note 

Les avis d'imposition seront disponibles : 

Imposable, vous avez plusieurs crédits en cours et des mensualités trop élevées ? N'hésitez pas à effectuer un rachat de crédit. En regroupant vos crédits en un seul prêt, vous augmentez votre reste à vivre. Une opération qui peut être bénéfique au moment du paiement des impôts sur le revenu. 

Méthode :
Sondage réalisé en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus, entre le 5 et le 6 juillet.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider