Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Epargne : des produits qui séduisent moins les Français

Epargne : des produits qui séduisent moins les Français

Epargne : des produits qui séduisent moins les Français

Rédigé par Empruntis le 05/07/2019

Les Français bouderaient-ils les produits d’épargne ? C’est ce que révèle une récente étude de la Banque populaire Caisse d’épargne Natixis (BPCE) : pour la seule année 2018, quelque 33 milliards d’euros dormiraient sur leur compte courant plutôt que d’être placés sur des livrets. Cela trahit une forme angoisse pour leur pouvoir d’achat.

 Manque de confiance et rentabilité en berne

Fini, le "peuple d’épargnants" ? La France occupe la sixième place des pays de l’OCDE selon leur taux d’épargne d’après Expert Market, mais cette tendance pourrait s’inverser si l’on en croit la BPCE. Sa dernière étude indique que les Français ont un sérieux manque de confiance en l’avenir, par crainte d’un découvert ou de factures imprévues. Conséquence : au lieu d’épargner sur des livrets dédiés, ils conservent une réserve d’argent sur leur compte courant, 14 000€ en moyenne.

Outre la crainte d’un coup dur qui nécessiterait de réagir rapidement, c’est la perte d’attractivité des produits d’épargne qui explique ce constat. Il faut dire qu’avec une rentabilité sous les 1% le plus souvent, un Français sur cinq déclare s’en détourner pour cette absence de performance. Quant aux obligations, et malgré la bonne santé du CAC 40, les crises financières et les récents scandales ont eu raison de leur attractivité. Seule l’assurance vie détient encore la confiance des Français, même si la rentabilité moyenne s’affiche à seulement 1,8% d’après la Fédération de l’Assurance.

 Un taux d’endettement inquiétant

Parallèlement, l’endettement des Français n’a jamais été aussi inquiétant. C’est du moins l’alerte lancée le 24 juin dernier par la Banque de France à ce sujet. Il est même le tout premier risque financier du marché capable de mettre en péril les capacités de résistance de l’économie du pays.

Pour un ménage, accumuler plusieurs crédits permet de réaliser ses projets comme l’achat de sa résidence principale ou de son véhicule, mais c’est aussi une diminution du reste à vivre qui en résulte pour plusieurs années, un facteur de fragilisation du budget de tous les jours. Dans ce contexte, il est possible de prendre les devants afin de retrouver plus de reste à vivre par le moyen d'un regroupement de prêts. L’opération consiste à racheter les crédits en cours afin de réunir la somme totale dans un seul et même contrat, avec un taux unique et une seule mensualité. Le rachat de crédit, qui a un coût total plus élevé, apporte une respiration au budget en permettant de lisser les remboursements sur une plus longue durée, ce qui réduit mécaniquement la somme prélevée chaque mois.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider