Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Divorce : quels risques pour votre trésorerie ?

Divorce : quels risques pour votre trésorerie ?

Divorce : quels risques pour votre trésorerie ?

Rédigé par Empruntis le 20/07/2018

44 % des mariages se terminent par un divorce d’après l’Insee, et ce dernier a de nombreuses conséquences autant familiales que financières. Un divorce engendre en effet de nombreuses dépenses : les frais d’avocat, la pension alimentaire, ou encore les sommes liées au déménagement. Se pose également le problème des crédits contractés par les époux, dont les mensualités doivent continuer à être réglées à l’établissement de crédit.

 Les conséquences financières d’un divorce

En France en 2016 l’Insee a recensé environ 128 000 divorces. Il faut savoir qu’une majeure partie des mariages se réalise sans contrat préalable ce qui revient à décider de partager tous les biens et les prêts contractés pendant le mariage. Lors de la vente d’un bien immobilier après d’un divorce il existe également une taxe à régler sur le droit de partage qui s’élève à 2,5%. Ceci peut représenter une somme conséquente pour les ex époux, considérant que chacun devra faire en fonction de ses nouveaux moyens avec un seul revenu.

 Une mauvaise préparation entraîne un risque de surendettement

A la suite d’un divorce, les crédits des ex époux doivent continuer à être remboursés. Selon le contrat nuptial rédigé, les biens et épargnes sont séparés à parts égales pour chacun des époux ou si le régime nuptial est celui de la séparation de biens, chaque ex époux conserve les biens qu’il a acquis et est responsable des biens proportionnellement à son investissement personnel de départ. Selon la soulte réclamée et les prestations compensatoires, la pension alimentaire, les honoraires d’avocat voire d’huissier de justice, le risque de surendettement existe et il est souvent difficile d’obtenir un nouveau prêt, considérant les crédits en cours déjà contractés par la personne concernée.

 Le regroupement de crédits pour faire face

Le rachat de crédit permet à un emprunteur de regrouper tous ses prêts de natures diverses (crédit consommation, crédit immobilier) et de bénéficier d’un crédit unique. Le regroupement de crédits peut s’effectuer une fois le divorce définitif. Il peut notamment permettre le rachat de soulte, mais aussi intégrer les frais liés à la procédure. Un bon moyen d’étaler sur la durée le coût de cette épreuve douloureuse, afin de limiter son niveau d’endettement.

 

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider