Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Crise sanitaire : les français inquiets pour leur épargne

Crise sanitaire : les français inquiets pour leur épargne

Crise sanitaire : les français inquiets pour leur épargne

Rédigé par Empruntis le 22/05/2020

Les épargnants n’ont pas massivement délaissé les marchés financiers, mais la crise sanitaire a entamé leur confiance comme le démontre une étude Kantar. Alors que l’épargne a « profité » de la pandémie de coronavirus, la priorité des Français est toutefois d’ajuster leur budget à la nouvelle réalité de leurs revenus, eux aussi touchés par le Covid-19. Le rachat de crédit est un moyen d’y parvenir. 

Une forte inquiétude exprimée

C’est sans doute le sentiment le plus répandu depuis que la pandémie de coronavirus sévit en France et dans le monde : l’inquiétude. Plus des deux tiers du panel de l’enquête Kantar se disent ainsi inquiets de la baisse des marchés financiers résultant de la crise sanitaire. Néanmoins, seulement 1% des Français ont tout désinvesti pour remettre leur épargne sur leurs comptes courants, alors que six sur dix n’ont rien fait. Parmi cette proportion (62%), deux personnes sur dix se sont senties démunies pour agir sur leurs placements, preuve de la confusion qui règne et du manque de visibilité quant à l’évolution des marchés financiers. Il faut aussi dire que près de la moitié des Français – quatre sur dix – ne font confiance à personne pour placer leur épargne ! 

Un nouveau livret d’épargne spécial Covid-19 ?

Malgré la crise économique et la perte de pouvoir d’achat que va entrainer la pandémie de coronavirus, l’épargne des Français fait l’objet de toutes les convoitises. Le montant des dépôts bancaires en mars atteignait près de 20 milliards d’euros d’après la Banque de France – trois fois plus qu’en temps normal –, et l’OFCE a chiffré à 55 milliards d’euros les sommes épargnées durant le confinement. Une somme qui pourrait doubler selon le ministère de l’Économie si la consommation conserve son faible rythme dans les prochaines semaines en raison des mesures sanitaires drastiques et du contexte incertain rarement propice à la surconsommation… Eric Woerth, le président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, milite pour la création d’un Livret C dont les sommes placées financeraient les entreprises. 

Adapter son budget à la crise économique

Néanmoins, avant de songer à la manière dont ils peuvent contribuer à relancer l’économie du pays, les ménages français songent d’abord à boucler leurs fins de mois. S’ils sont nombreux à avoir pu réaliser des économies avec la diminution des dépenses en raison du confinement, ils sont aussi largement touchés par la crise sanitaire en termes de pertes de revenus, à court et moyen terme. Une situation qui peut fragiliser le budget familial lorsqu’il doit supporter le remboursement d’emprunts. En marge de la problématique de l’épargne, le rachat de crédit est une solution plus concrète pour réduire le niveau de ses sorties d’argent mensuelles. Regrouper ses prêts dans un même contrat apporte un bénéfice de lisibilité de ses dettes, ainsi que l’opportunité de réduire la somme allouée à leur remboursement chaque mois. Le rachat de crédit va donc réduire le poids des dettes sur le budget d’un ménage – en allongeant la durée de remboursement – et réduire le risque de découvert bancaire et de surendettement.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider