Rachat de credit

Comparez facilement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Budget : ce qui change au 1er juin 2020

Budget : ce qui change au 1er juin 2020

Budget : ce qui change au 1er juin 2020

Rédigé par Empruntis le 04/06/2020

Le mois de juin est placé sous le signe des économies ! Les principales mesures en vigueur depuis le 1er juin ont pour but d’augmenter le pouvoir d’achat des Français, fragilisé par la crise du Covid-19. 

Les bonnes nouvelles

La première bonne nouvelle concerne la baisse du gaz annoncée par Engie. À partir du 1er juin 2020, elle représente une baisse de 0,7% pour la cuisson, 1,5% pour la cuisson et l’eau chaude, 2,8% pour le chauffage. Depuis janvier 2020, la baisse cumulée selon le CRE (Commission de régulation de l’énergie) s’élève ainsi à 25,3%, une belle économie sur les dépenses des ménages.

Autre bonne nouvelle : la transparence des prix sur les tarifs pratiqués par les auto-écoles. Désormais, chaque élève signera un document répertoriant l’ensemble des prix susceptibles d’être facturés. L’objectif affiché du gouvernement est de baisser, à terme, les tarifs du permis de conduire.

Le gouvernement attribue également des aides pour l’achat d’un véhicule propre. Le bonus écologique atteindra 7 000€ pour un particulier. Par ailleurs, l’achat d’un véhicule hybride rechargeable rapportera 2 000€. Même chose du côté de la prime à la reconversion : pour un véhicule thermique, elle pourra atteindre 3 000€ et pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable, elle ira jusqu’à 5 000€.

Enfin, la fin de la trêve hivernale est repoussée au 10 juillet. 

Le chômage partiel : une aide de l’État en baisse

Les nouvelles sont moins bonnes du côté du chômage partiel. L’État a en effet décidé de baisser les aides versées aux entreprises pour les inciter à la reprise. Le remboursement du chômage partiel se limitera à 60% contre 70% pendant le confinement. Seuls les salariés au SMIC ne seront pas impactés, leur salaire reste garanti.

L’équilibre du budget sera donc, selon les situations, plus compliqué, surtout pour ceux qui remboursent plusieurs dettes. Si l’entreprise ne compense pas la perte de salaire, il leur faudra réfléchir à une solution plus durable. Un rachat de prêts par exemple peut maintenir l’équilibre du budget familial sur le long terme. En regroupant toutes ses dettes, y compris un découvert, l’emprunteur se retrouve avec une seule mensualité plus basse. Cela est notamment rendu possible par l’allongement de la durée de remboursement, jusqu’à 12 ans, voire plus dans le cas d’un crédit immobilier.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider