Rachat de credit

Comparez facilement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Budget : avez-vous encore droit au chômage partiel et autres aides de l'Etat ?

Budget : avez-vous encore droit au chômage partiel et autres aides de l'Etat ?

Budget : avez-vous encore droit au chômage partiel et autres aides de l'Etat ?
Budget : avez-vous encore droit au chômage partiel et autres aides de l'Etat ?

Les aides de l’État mises en place dans le cadre de la crise sanitaire évoluent avec le desserrement des restrictions administratives. Toutefois, le fameux « quoiqu’il en coûte » est maintenu dans certains secteurs pour quelques mois encore. Pour les ménages touchés par des baisses de revenus et qui présentent plusieurs dettes, le rachat de crédit est un autre levier pour éviter une fragilisation de leur budget. 

Le chômage partiel : une diminution progressive des allocations

L’Etat avait apporté son soutien aux salariés dès le premier confinement en leur garantissant 84% de leur salaire net. Dès le 1er juillet 2021, cette aide financière sera ramenée à 72%, soit 8,11€ de l’heure au minimum et 27,68€ au maximum. Par ailleurs, l’indemnité initiale (84% du net) est maintenue jusqu’au 31 août 2021 dans les secteurs protégés (tourisme, culture, transport, sport et évènementiel entre autres) et les établissements toujours fermés administrativement ou soumis à restriction (couvre-feu). Il en est de même pour les entreprises relevant de ces mêmes secteurs et dont l’activité a subi une baisse d’au moins 80% entre le 15 mars et le 15 mai 2020. S’agissant des établissements fermés administrativement, le chômage partiel est maintenu si le chiffre d’affaires a subi une baisse de 60%. Dans les stations de ski, la baisse doit atteindre au moins 50%. 

Une aide exceptionnelle pour les salariés précaires

Sont considérés comme précaires les salariés alternant période de chômage et contrats courts. Particulièrement affectés par la crise sanitaire, ils percevront une aide exceptionnelle jusqu’en août 2021. Elle leur permettra de percevoir un salaire minimum de 900€ nets par mois. Cette disposition vise à combler la différence entre les revenus perçus au titre d’un salaire, du RSA ou du chômage et ce montant minimum garanti. 

Rachat de crédit : anticiper une baisse du pouvoir d’achat

Si la crise sanitaire a été synonyme de recul du pouvoir d’achat, il est important de restructurer son budget rapidement pour éviter les problèmes d’argent, tout particulièrement pour les ménages endettés. En plus des crédits en cours, d’autres sommes peuvent être incluses dans la restructuration des dettes : factures en instance, impôts… Le regroupement de crédits dans un seul contrat à taux réduit permet d’allonger la durée de remboursement. Le montant des échéances peut ainsi être réduit jusqu’à 60% à travers une opération de rachat de crédits. Grâce au regroupement de prêts, le taux d’endettement est ramené à 33% des revenus, le reste à vivre devient plus confortable.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider