Rachat de credit

Comparez facilement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Budget : 4 choses à savoir sur le pouvoir d'achat en 2021

Budget : 4 choses à savoir sur le pouvoir d'achat en 2021

Budget : 4 choses à savoir sur le pouvoir d'achat en 2021

Rédigé par Empruntis le 24/03/2021

Selon l’Insee, le pouvoir d’achat des Français n’a pas baissé en 2020 malgré le contexte de crise sanitaire. Les Français ont même épargné 111 milliards de plus qu’en 2019. D’importantes disparités subsistent cependant. Pour les ménages qui remboursent plusieurs crédits, le regroupement de prêts est un moyen de préserver leur reste à vivre sans risquer le découvert bancaire en fin de mois. 

1. Le pouvoir d’achat stagne mais ne baisse pas

Dans sa récente étude, l’Insee souligne que les Français n’ont pas perdu de pouvoir d’achat en 2020. Les pertes de revenus subies par les salariés ont été compensées par les aides de l’état grâce au dispositif de mise au chômage partiel notamment. Par ailleurs, les retraités, les fonctionnaires et les 20 % de salariés en télétravail ont pu maintenir leur niveau de vie d’avant la crise sanitaire. 

2. Une capacité d’épargne à la hausse

Les Échos rapportent dans leurs colonnes que le taux d’épargne financière, qui représentait 4,6% des revenus disponibles en 2019, est passé à plus de 12% en 2020 ! Faute de pouvoir consommer mais aussi par anticipation de difficultés économiques sur la durée, les Français ont mis de l’argent de côté. Leur bas de laine a ainsi grossi de 111 milliards d’euros

3. De fortes disparités selon les catégories socio-professionnelles

Le pouvoir d’achat ne s’est pas maintenu d’une manière égale pour tous les Français. L’Insee souligne qu’en fonction de la composition de la famille et de la catégorie sociale, la situation financière s’est dégradée pour une partie d’entre eux. Les revenus des jeunes par exemple ont baissé de -5 à -10 %, encore plus durement chez les étudiants faute de petits boulots. De nombreux ménages ont été impactés par la crise sanitaire comme en témoigne la forte hausse du nombre des allocataires du RSA. Les personnes en contrat précaire, CDD ou intérim, n’ont pas bénéficié du chômage partiel, ils ont été les plus touchés par les suppressions d’emploi. Les autoentrepreneurs quant à eux ont vu leur chiffre d’affaires sombrer. 

4. Le rachat de crédit pour les situations à risque

Pour bon nombre de ménages, le budget mensuel est fragile. Plus d’un Français sur deux déclare avoir été à découvert en 2020 d’après l’étude Poll and Roll portant sur le pouvoir d’achat des Français, et 38% le sont tous les mois. La moitié d’entre eux dépasse même leur découvert autorisé. Les ménages qui cumulent plusieurs crédits et qui souhaiteraient redonner de l’air à leur budget peuvent compter sur le rachat de crédits. Pour revenir à l’équilibre, le rachat de crédit va en effet permettre de diminuer le poids des remboursements en cours. La démarche consiste à regrouper les dettes en un seul contrat (crédit immobilier, prêt conso, découvert bancaire, factures, etc. Pour retrouver un taux d’endettement convenable, la durée de remboursement du nouveau prêt est allongée. Le ménage peut ainsi espérer réduire ses remboursements jusqu’à 60%. Le rachat de crédit préserve l’équilibre budgétaire, redonne du reste à vivre et réduit les risques de découvert bancaire ou de surendettement.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider