Rachat de credit

Comparez facilement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Bilan : les 4 chiffres de l’endettement des ménages en 2020

Bilan : les 4 chiffres de l’endettement des ménages en 2020

Bilan : les 4 chiffres de l’endettement des ménages en 2020
Bilan : les 4 chiffres de l’endettement des ménages en 2020

Rédigé par Empruntis le 21/12/2020

L’année 2020 a été éprouvante pour le budget des Français, la crise sanitaire limitant leur pouvoir d’achat en impactant leurs revenus. Les ménages endettés qui ont dû faire face à une perte de salaire ont été les plus fragilisés, avec le risque de basculer dans le surendettement sans un rachat de crédit.

 

47,4% des ménages détiennent au moins un crédit

Avant le déclenchement de la crise sanitaire, l’Observatoire des crédits aux ménages relevait que près d’un ménage sur deux était engagé dans le remboursement d’au moins un prêt. Dans le détail, 31,1% des foyers détenaient un crédit immobilier, et 26,5% avaient contracté au moins un prêt à la consommation (crédit auto, crédit travaux, crédit renouvelable, prêt personnel, etc.). Depuis, la crise sanitaire a freiné la production de crédits, à la fois pour le financement immobilier (-18% de crédits accordés) et le prêt conso (-13% en volume d’argent). 

1 347 milliards d’encours de crédit

À fin octobre, la Banque de France comptabilisait 1 125 milliards d’euros de crédits immobiliers et 190 milliards d’euros de prêts consommation et de 32 milliards de crédits aux particuliers « autres » (notamment les découverts). Un volume élevé qui avait notamment conduit les autorités à freiner la production de prêts immobiliers fin 2019 à travers les recommandations du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF). La hausse du niveau d’endettement des Français causé par les taux bas du crédit immobilier faisait craindre une réaction en chaîne dangereuse pour les banques en cas de crise économique... 

97 552 dossiers de surendettement entre janvier et novembre

On pourrait croire que la crise sanitaire et son impact sur la solvabilité des ménages auraient entrainé une augmentation de nouveaux dossiers de surendettement, mais ce n’est pas le cas. Les chiffres sont même en baisse par rapport à 2019, avec moins de 100 000 demandes à fin novembre, soit 35 000 de moins qu’à la même époque un an avant ! Il faut dire que les recommandations du HCSF couplées à la mobilisation exceptionnelle de l’État pour limiter les conséquences de la crise sanitaire sur le budget des Français ont fortement réduit le risque de surendettement. C’est en partie la raison pour laquelle le HCSF a décidé d’assouplir ses recommandations au cours d’une réunion qui s’est tenue le jeudi 17 décembre 2020.

Pour les ménages affaiblis par Le recours au rachat de crédit est aussi un autre moyen de compenser une perte de revenus afin d’éviter un découvert bancaire et le cercle vicieux du surendettement. 

Baisser son taux d’endettement pour retrouver du reste à vivre

Regrouper ses prêts dans un seul et même contrat va permettre à un ménage, dont le niveau d’endettement aurait soudainement progressé en raison de la crise sanitaire, de préserver son reste à vivre. Le mécanisme du rachat de crédit est simple : un organisme prêteur rembourse les emprunts en cours et réunit les sommes dans un nouveau contrat. Partir sur un nouveau contrat va permettre d’adapter la mensualité de remboursement à la nouvelle situation financière du foyer. Grâce à l’allongement de la durée de prêt, le montant à rembourser par mois baisse de facto. Un courtier en rachat de crédit peut aider à trouver une offre adaptée à sa situation.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider