Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Accord de performance collective : travailler plus pour gagner moins ?

Accord de performance collective : travailler plus pour gagner moins ?

Accord de performance collective : travailler plus pour gagner moins ?

Rédigé par Empruntis le 09/06/2020

 Accord de performance collective : c’est le nom du dispositif de la dernière chance pour certaines entreprises, mais aussi de tous les dangers pour la consommation en France. Son but : préserver l’emploi… via une baisse de rémunération pour les salariés. 

Vers une baisse du pouvoir d’achat

En 2019, le débat portait sur la réalité de la hausse du pouvoir d’achat mesurée par l’OFCE (+850€ en moyenne, +2,5%) dans un contexte post-Gilets jaunes. En 2020, la discussion porte moins sur la température du pouvoir d’achat – hausse « ressentie » ou non – que l’ampleur de la baisse. La mise en sommeil prolongé de l’activité économique avec le confinement – qui coûtera 11 points de PIB à la France en 2020 d’après le ministre de l’Économie Bruno Le Maire – affecte les entreprises et les actifs. Certains ont perdu des primes, le chômage partiel a raboté quelques feuilles de paie – 410€ en moyenne d’après l’OFCE pour la totalité du confinement – et ce n’est pas fini. Car la levée des restrictions et les aides massives du gouvernement ne signifient pas que le monde d’après s’ouvre sans dégâts. Loin de là. 

L’accord ou le licenciement

Qui dit crise dit risque de licenciements. Et c’est là qu’entre en jeu le dispositif d’accord de performance collective, créé en 2017 mais que l’on découvre ces derniers jours. Si son objectif est de préserver l’emploi et s’appuie sur le dialogue social dans l’entreprise, ses moyens impactent directement les collaborateurs à travers une augmentation du temps de travail et/ou une baisse de la rémunération. Des mesures temporaires – cinq ans maximum – qui font office de bouée de sauvetage pour les entreprises en difficulté. Mais aussi de boulet pour le portefeuille des salariés, notamment ceux qui font face au remboursement de dettes. Et refuser l’accord est un motif de licenciement, autant dire une aventure assez incertaine dans un contexte de hausse du chômage. 

Le rachat de crédit pour s’ajuster

Pour faire face aux conséquences d’une telle mesure, les salariés ayant des dettes à rembourser qui pèsent sur leur budget peuvent recourir au rachat de crédit. Le rachat permet en effet de regrouper plusieurs prêts en un seul emprunt et d'obtenir une nouvelle mensualité moins importante. Pour cela, l’établissement procède à l’allongement de la durée de remboursement pour pouvoir baisser le montant de l’échéances.

Ainsi, le rachat de crédit consolide le reste à vivre et éloigne le spectre du découvert bancaire, le premier domino qui peut conduire au surendettement.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider