Les meilleurs tarifs de la mutuelle santé sur Empruntis

Je compare les tarifs
Votre devis sur mesure en 3 minutes
  1. Accueil
  2. Mutuelle santé
  3. Profil
  4. Mutuelle sage-femme

La mutuelle santé pour sage-femme libérale

L'essentiel en quelques mots

En tant que sage-femme, votre santé est primordiale. Vous devez pouvoir bénéficier d’un accès au soin optimal pour être en mesure d’exercer votre activité auprès des femmes enceintes dans les meilleures conditions. Lorsque vous exercez en libéral, vous ne pouvez pas compter sur la protection sociale des salariés. C’est à vous de souscrire vos propres protections privées et la mutuelle est l’un des premiers contrats à mettre en place.

- Souscrire un contrat de mutuelle n’est pas obligatoire pour les sages-femmes.
- C'est pourtant indispensable pour bénéficier d’un remboursement de ses frais de santé non remboursés par la Sécurité sociale.
- Grâce à la loi Madelin, vous pouvez déduire le montant de vos cotisations de vos revenus professionnels imposables.
- Plusieurs mutuelles prévoient des contrats de complémentaires santé dédiés aux sages-femmes libérales et prennent en compte les risques et difficultés de votre métier.
- Analysez vos besoins et habitudes de santé pour trouver la mutuelle pour sage-femme libérale qui vous correspond le mieux.
 

Mutuelle sage-femme
La mutuelle santé pour sage-femme libérale

Sommaire

La mutuelle est-elle obligatoire pour une sage-femme libérale ?

Les sages-femmes accompagnent les femmes enceintes pendant leur grossesse, le jour de l’accouchement et lors des premiers mois post-accouchement. C’est un métier exigeant qui nécessite des compétences médicales poussées. Les sages-femmes exercent soit dans les hôpitaux en tant que salariées, soit en libéral.

Si vous êtes une sage-femme libérale, vous faites partie de la catégorie des indépendants (aussi appelée catégorie des TNS pour « Travailleurs non-salariés »). Vous êtes votre propre patron et vous assumez les risques de votre profession. Vous êtes totalement libre de l’organisation de votre activité, ce qui est un avantage indéniable par rapport au salariat dans un hôpital. Le revers de la situation est que vous ne bénéficiez pas des avantages sociaux des salariés :

Heureusement, vous pouvez trouver des contrats de protection privé pour bénéficier d’une certaine protection sociale et d’une plus grande sérénité dans l’exercice de votre activité.

Afin de sécuriser votre activité, la mutuelle individuelle est le premier contrat à souscrire. Vous êtes bien sûr libre de le faire ou non. Il n’y a aucune obligation faite aux sages-femmes indépendantes de souscrire une mutuelle.

La mutuelle pour sage-femme a l’avantage de compléter, en tout ou en partie, les remboursements de la Sécurité sociale. En tant que sage-femme indépendante, vous bénéficiez du régime général de l’Assurance Maladie et vos frais de santé sont remboursés à hauteur de 30 à 100 % du tarif conventionné. 

Le reste à charge est appelé "ticket modérateur" et peut rapidement s’avérer très onéreux. C’est notamment le cas pour les frais d’optiques, les frais dentaires ou les frais d’hospitalisation. Il serait dommage de devoir payer une grosse facture médicale au moment où vos ennuis de santé vous empêchent de travailler et donc d’avoir des revenus.

Quelle prise en charge d’une mutuelle sage-femme indépendante ?

Votre mutuelle pour sage-femme indépendante va prendre en charge le remboursement de tout ou partie de vos frais de santé non remboursés en fonction de ce que prévoit votre contrat. Vous pouvez, en effet, moduler vos garanties et vos niveaux de remboursement en fonction de vos besoins et du budget que vous voulez consacrer à une mutuelle.

Voici les garanties les plus importantes qui peuvent être couvertes par une complémentaire santé dédiée aux sages-femmes.

Prise en charge mutuelle sage-femme
Garanties Couverture 
Consultation d'un généraliste 
  • Remboursement du ticket modérateur à hauteur du tarif conventionné.
  • Possible prise en charge des dépassements d’honoraires.
Consultation d'un spécialiste 
  • Remboursement du ticket modérateur à hauteur du tarif conventionné.
  • Possible prise en charge des dépassements d’honoraires.
Prestation optique 
  • Forfait annuel ou bisannuel pour la prise en charge d’une monture et de verres.
Prestation dentaire 
  • Forfait pour la prise en charge d’une prothèse.
  • Orthodontie en option
Prestation auditive 
  • Remboursement partiel ou total des prothèses auditives.
Hospitalisation 
  • Remboursement du forfait journalier.
  • Prise en charge des suppléments de confort.
Médecine douce 
  • Forfait annuel ou nombre de séances remboursées par an.
Soins préventifs 
  • Remboursement sur forfait des cures thermales
Médicaments 
  • Prise en charge des médicaments non prescrits ou prescrits sur la liste des médicaments à service médical rendu majeur, modéré et faible.
Analyses et examens médicaux 
  • Prise en charge du ticket modérateur.
Prestations d'auxiliaires médicaux 
  • Prise en charge du ticket modérateur.

Mutuelle Madelin et sage-femme

La loi Madelin a été votée le 11 février 1994. Elle vise à inciter les travailleurs non-salariés à se constituer leur propre protection sociale pour pallier les carences du régime général. En effet, contrairement aux salariés, les sages-femmes indépendantes sont mal protégées contre les aléas de la vie (invalidité, décès, maladie, accident, etc.). Pour être correctement protégées, les sages-femmes doivent souscrire des contrats privés onéreux :

On parle de contrats Madelin. Ces contrats sont facultatifs, les sages-femmes libérales les souscrivent de manière volontaire. Tous les contrats de mutuelle ne sont pas éligibles au mécanisme de la loi Madelin. Seules les mutuelles solidaires et responsables sont concernées.

 Sont éligibles au dispositif Madelin uniquement les indépendants qui sont soumis à l’impôt sur le bénéfice industriel et commercial (ou BIC) ou sur le bénéfice non-commercial (ou BNC). Les sages-femmes libérales font partie de ce second volet. La déduction fiscale est soumise à un plafond qui dépend :

Le montant déductible ne peut pas dépasser 3,75 % du revenu annuel imposable additionné de 7 % du PASS.

Quels sont les avantages de la mutuelle Madelin pour une sage-femme libérale ?

L’avantage de la loi Madelin est de pouvoir déduire les cotisations de la mutuelle pour sage-femme de ses revenus professionnels imposables. Pour bénéficier de cet avantage fiscal, vous devez justifier être à jour de vos cotisations obligatoires d’Assurance Maladie.

La loi Madelin prévoit un plafond de déductibilité fixé à 3,75 % du revenu professionnel imposé. Il est possible de cumuler la réduction d’impôt relative au contrat de mutuelle Madelin avec la réduction d’impôt des autres contrats Madelin (assurance retraite et perte d’emploi, par exemple).

Les contrats éligibles au dispositif sont souvent moins onéreux que les mutuelles individuelles pour particuliers. Si vous avez une mutuelle Madelin pour sage-femme, vous pouvez faire bénéficier vos ayants droit (conjoint et enfant) de sa protection. Vous pouvez donc bénéficier d’une couverture de santé complète sans vous ruiner. Ces mutuelles prévoient également des garanties et des prestations annexes adaptées aux besoins spécifiques des sages-femmes.

Quelles sont les meilleures mutuelles pour sage-femme indépendante ?

De nombreuses mutuelles prévoient des couvertures santé complémentaires adaptées aux sages-femmes. Voici un récapitulatif des meilleures mutuelles pour sage-femme libérale.

Sélection des meilleures mutuelles pour sage-femme
Organisme Garanties et avantages  Cotisation mensuelle moyenne 
Aésio Mutuelle
  • Contrat adapté à l’activité des sages-femmes grâce à la prise en charge spécifique des troubles musculo-squelettiques (type mal de dos) et du surmenage.
  • Couvre les postes essentiels (soins courants, hospitalisation, dentaire, optique).
  • Remboursement spécifique pour les pathologies lourdes.
  • Possibilité de moduler son offre en cours d’année contractuelle.
  • Comprend un forfait automédication et homéopathie étendue.
  • Eligible à la loi Madelin.
  • Tarif préférentiel pour les adhérents à l’Organisation Nationale Syndicale des Sages-Femmes.
à partir de 23,50 €
La Mutuelle des Hôpitaux
  • Mutualiste spécialisée dans la protection des professions médicales.
  • Le contrat est fait sur mesure en fonction des besoins de la sage-femme.
  • Contrat sans délai de carence.
  • La mutuelle ne demande pas de questionnaire de santé avant la souscription.
  • Couverture des médecines douces.
  • Adhésion familiale avantageuse.
  • Trois mois gratuits à la souscription et possibilité de tarif préférentiel en cas de parrainage.
  • Éligible à la loi Madelin.
à partir de 44,52 € 
UNIM
  • Association créée par des professionnels de santé à destination des professionnels de santé.
  • Quatre formules sont proposées pour répondre à tous les besoins et tous les budgets. Possibilité de souscrire une option renfort en cas de problématique spécifique.
  • Couverture des enfants jusqu’à 30 ans s’ils sont étudiants ou à Pôle emploi.
  • Allocation de natalité pour les professionnels de santé qui exercent à titre libéral après 12 mois d’adhésion.
  • Pas de questionnaire médical.
  • Éligible à la loi Madelin (sauf pour l’option renfort).
  • Assistance à domicile.
à partir de 38 €
MACSF
  • Des formules modulables pour couvrir les besoins de chaque sage-femme de manière personnalisée. Des renforts peuvent être souscrits sur le dentaire, l’optique ou l’hospitalisation.
  • Offre de bienvenue la première année.
  • Souscription 100 % en ligne et application mobile.
à partir de 7,40 €

Quel tarif pour une complémentaire santé sage-femme ?

Le tarif d’une mutuelle pour sage-femme dépend de plusieurs critères :

Plus vous choisissez de garanties et plus votre cotisation sera élevée. En contrepartie, votre contrat de mutuelle sera aussi plus protecteur. Si vous choisissez de rattacher les membres de votre famille à votre contrat, les cotisations vont également augmenter.

Sachez toutefois qu’en tant qu’indépendant, vous bénéficierez dans la plupart des cas de tarifs plus avantageux que ceux réservés aux salariés. Le coût d’une complémentaire santé pour sage-femme est divisé en deux :

Enfin, si la mutuelle pour sage-femme représente un budget trop important pour vos finances, vous pouvez peut-être bénéficier de la Complémentaire Santé Solidaire (ou CSS). C’est un dispositif mis en place par l’État afin de permettre de bénéficier du tiers payant et du remboursement du ticket modérateur. Ce dispositif est accessible sur conditions de ressources avec ou sans participation financière.

Comment trouver une mutuelle sage-femme libérale selon vos besoins ?

Les offres de mutuelle pour sage-femme sont nombreuses. Il peut être difficile de s’y retrouver. Pour trouver la complémentaire santé qui correspond le mieux à vos besoins, vous devez analyser vos habitudes en matière de santé. Pensez au fait que vos besoins ne sont pas les mêmes en fonction de votre âge. Faites la liste des actes médicaux dont vous avez le plus besoin :

Vous devez ensuite établir un budget prévisionnel. C’est la somme que vous souhaitez consacrer à votre mutuelle.

Lorsque vous connaissez ces prérequis, vous allez pouvoir comparer les offres et sélectionner les mutuelles qui correspondent le mieux à vos conditions. Vous pouvez utiliser le comparateur de mutuelle qu’Empruntis.com met à votre disposition sur son site Internet. Vous pouvez également demander des devis en ligne auprès de différentes mutuelles.

Lisa Nadji

Mis à jour le 16 novembre 2021

par Lisa Nadji - Experte Mutuelle Santé

Trouvez la meilleure mutuelle santé en un clic

Profil

Besoin d'une mutuelle au meilleur tarif ?

Un courtier expert vous rappelle

Quand souhaitez-vous être rappelé ?