Les meilleurs tarifs de la mutuelle santé sur Empruntis

Je compare les tarifs
Votre devis sur mesure en 3 minutes
  1. Accueil
  2. Mutuelle santé
  3. Profil
  4. Mutuelle profession libérale

La mutuelle santé pour profession libérale

L'essentiel en quelques mots

Lorsque vous exercez une profession libérale, vous n’êtes pas soumis à la même protection sociale qu’un salarié d’une entreprise privée. Si vous n’êtes pas tenu d’adhérer à une mutuelle, se passer de couverture santé est rarement une bonne idée. En tant que travailleur non salarié, voici les points essentiels qu’il vous faut savoir en matière de complémentaire santé profession libérale :

- les circonstances particulières dans lesquelles vous pouvez être rattaché à une mutuelle d’entreprise obligatoire ;
- les différents avantages de la souscription d’une mutuelle profession libérale ;
- les organismes qui proposent des offres adaptées aux besoins des travailleurs non salariés et les tarifs moyens pratiqués avec le niveau de garanties associé ;
- l’intérêt d’utiliser un comparateur en ligne comme celui proposé par Empruntis.com ;
- la possibilité de déduire de vos revenus imposables l’ensemble de vos cotisations en matière de protection sociale grâce à la loi Madelin.

Mutuelle profession libérale
La mutuelle santé pour profession libérale

Sommaire

Est-il obligatoire de souscrire une mutuelle santé pour un professionnel libéral ?

Avant tout, il convient de revenir sur la notion de profession libérale. Celle-ci désigne une activité professionnelle non salariée, exercée à titre personnel et indépendant et dont les prestations doivent respecter les intérêts de la clientèle, ainsi que des principes éthiques et déontologiques.

En matière de profession libérale, on distingue généralement deux branches distinctes :

Contrairement à un salarié d’une entreprise privée, le professionnel libéral n’est pas soumis à la loi ANI (accord national interprofessionnel) qui impose à l’ensemble des employés la souscription à la mutuelle collective obligatoire. Dans les faits, si vous bénéficiez du statut de TNS (travailleur non salarié) ou de travailleur indépendant, rien ne vous oblige à souscrire une complémentaire santé. Toutefois, il est très fortement conseillé de ne pas se passer de mutuelle santé pour des raisons évidentes. Si la France bénéficie d’un des meilleurs systèmes de santé au monde, la couverture offerte par la Sécurité sociale ne rembourse pas l’intégralité des soins et la facture peut vite grimper selon le praticien et le poste de soin sollicités.

En tant que professionnel libéral, vous pouvez néanmoins être obligé de souscrire une mutuelle santé dans deux cas particuliers :

A quoi sert la mutuelle santé profession libérale ?

À l’image de n’importe quelle autre mutuelle individuelle, la complémentaire santé profession libérale a pour vocation de protéger et couvrir aux mieux les intérêts de son souscripteur en matière de santé et d’indemnisation. En tant que travailleur indépendant, vous êtes affilié au régime général de la Sécurité sociale. 

Si vous bénéficiez d’une couverture de base avantageuse, notamment dans le cadre du respect du parcours de soins coordonnés, la souscription d’une mutuelle complémentaire est vivement encouragée pour minimiser les risques financiers en cas d’imprévus (séjour à l’hôpital suite à un accident de voiture, etc.).

💡

Rappel

Le parcours de soins coordonnés désigne les différentes étapes à suivre lorsque vous devez vous faire soigner, de la consultation chez votre médecin traitant à l'éventuelle orientation vers un spécialiste recommandé par ce dernier. La mise en place de ce parcours a pour objectif de limiter les frais en matière de santé et vous assure un meilleur remboursement de la part de la Sécurité sociale.

En faisant le choix de souscrire une mutuelle profession libérale, vous disposez d’une couverture personnalisée adaptée à vos besoins. Selon vos éventuels problèmes de santé et ceux de vos ayants droit, vous êtes en mesure de définir les postes de soins à privilégier. 

En effet, le choix des garanties à souscrire lors de votre adhésion auprès d’une complémentaire santé n’appartient qu’à vous. Si vous êtes jeune et que vous n’avez jamais rencontré de soucis de santé en particulier, une offre mutualiste de base peut parfaitement vous convenir, là où elle peut rapidement s’avérer insuffisante pour une personne fragilisée par l’âge et d’éventuels antécédents familiaux. 

D’une manière générale, l’adhésion à une complémentaire santé est avant tout motivée pour assurer un niveau de couverture minimal pour les soins suivants :

💡

Bon à savoir

La souscription d’une mutuelle vous permet également l’accès au tiers payant qui vous dispense d’avance de frais lors d’une consultation médicale ou de l’achat de médicaments sur ordonnance.

Quelles sont les meilleures mutuelles profession libérale ?

Il existe de nombreuses mutuelles qui proposent des offres spécialement adaptées pour les professions libérales. Voici un tableau, non exhaustif, des organismes proposant des contrats pour les professions libérales.

Exemples d'offres de mutuelles pour les professions libérales - Octobre 2021
Organisme de mutuelle Tarif mensuel minimal pratiqué  Particularités de l'offre 
April
34 €
- Remboursement d’une chambre individuelle lors d’une hospitalisation dès la 2e formule.
- Offre particulièrement intéressante si vous êtes adepte des médecines douces et préventives.
Alptis 
37 € 
- Grande diversité dans les contrats proposés.
- Une chambre individuelle en cas d’hospitalisation ainsi qu’une protection juridique santé sont incluses dès l’offre de base.
Generali 
41 € 
- Offre très attractive en matière de médecines douces, tout comme pour le forfait naissance et adoption.
- La qualité globale des remboursements, qui s’explique également par un prix un peu plus élevé que la moyenne.
Malakoff Médéric Humanis
29 € 
- Un très large choix de formules proposées. 
- Des tarifs très abordables qui participent à un rapport qualité/prix très intéressant en matière de garanties.

Quel est le coût d’une complémentaire santé pour professionnel libéral ?

Pour vous donner une idée globale du coût d’une complémentaire santé pour professionnel libéral, vous trouverez dans le tableau ci-dessous un exemple de comparatif entre deux organismes pour des postes de soins équivalents.

Comparatif offres mutuelle santé pour profession libérale
Organisme et offre de mutuelle Tarif mensuel de base  Soins dentaires : remboursement pour des implants non pris en charge par la Sécurité sociale  Soins optiques : remboursement pour un verre simple 
La Mutuelle Générale
Offre de base
21,75 €
100 € / an
50 €
AXA
Offre de base 
18,50 € 
75,25 € / an 
100 € 
La Mutuelle Générale
Offre renforcée niveau 3 
35,37 € 
400 € / an 
90 € 
AXA
Offre intermédiaire 
41 € 
462,25 € / an 
220 € 

Pourquoi est-il important de comparer les mutuelles ?

Comparer les différentes offres proposées par les mutuelles est impératif si vous souhaitez trouver la complémentaire la plus avantageuse. Trouver le meilleur rapport entre le prix, la qualité et l’étendue des garanties souhaitées constitue votre objectif principal lorsqu’il est question de chercher la complémentaire santé la plus adaptée à vos besoins et à votre budget.

En tant que professionnel libéral, vous ne disposez pas - dans la plupart des cas - d’un revenu mensuel fixe. Vos rentrées d’argent dépendent parfois d’un effet de saisonnalité et votre trésorerie peut s’en voir affectée. Une attention toute particulière sur la définition de vos besoins en matière de santé ainsi que sur le budget que vous pouvez y consacrer, sans avoir de conséquences sur votre niveau de vie est donc de rigueur.

Afin d'œuvrer en ce sens, l’utilisation d’un comparateur en ligne comme celui mis à votre disposition par Empruntis.com est un moyen efficace de trier et classer les différents devis qui se présentent à vous. Gratuit et facile d’utilisation, ce simulateur permet de comparer en quelques clics les offres de mutuelles profession libérale les mieux adaptées à votre situation. 

La loi Madelin et la mutuelle profession libérale

La loi Madelin a été créée pour inciter les travailleurs non salariés à cesser de négliger leur protection sociale. Pour ce faire, la loi Madelin permet aux professionnels libéraux de déduire de leurs revenus imposables l’ensemble des cotisations de leurs contrats de protection sociale, à savoir :

Pour pouvoir en bénéficier, vous devez répondre à différents critères :

💡

Bon à savoir

A l’image de tout type de mutuelle, vous êtes parfaitement en droit d’assurer votre conjoint(e) et vos enfants en qualité d’ayants droit.

Enfin, il est à noter que les déductions liées à la loi Madelin font preuve d’une réglementation stricte. Concernant les complémentaires santé et prévoyance, votre déduction fiscale ne peut excéder 3 % de huit fois le montant du PASS (plafond annuel de la Sécurité sociale, à savoir 41 136 € pour l’année 2021). Afin de savoir si vous respectez ce critère, vous devez vous baser sur le calcul suivant :


(3 % de 8 x le montant du PASS) - (7 % du PASS + 3,75 % de votre bénéfice imposable)

Ainsi, si on prend l’exemple d’un travailleur non salarié qui a réalisé un bénéfice imposable d’un montant de 70 000 €, on a :

(3 % de 8 x 41 136) - (7 % de 41 136 + 3,75 % de 70 000)

(3 % de 329 088) - (2 879,52 + 2 625)

(9 872,64) - (5 504,52)

= 4 368,02 €

La somme de 4 368,02 € étant bel et bien inférieure à 9 872,34 €, ce travailleur non salarié n’est donc pas soumis au plafond imposé en matière pour les complémentaires santé et prévoyance.

Lisa Nadji

Mis à jour le 16 novembre 2021

par Lisa Nadji - Experte Mutuelle Santé

Trouvez la meilleure mutuelle santé en un clic

Profil

Besoin d'une mutuelle au meilleur tarif ?

Un courtier expert vous rappelle

Quand souhaitez-vous être rappelé ?