Les meilleurs tarifs de la mutuelle santé expatrié sur Empruntis

Je compare les tarifs
Votre devis sur mesure en 3 minutes
  1. Accueil
  2. Mutuelle santé
  3. Profil
  4. Mutuelle expatrié

Tout savoir sur la mutuelle pour expatrié

L'essentiel en quelques mots

La France est réputée pour son système de santé particulièrement performant et avantageux. Habitués à cette qualité de prise en charge, de nombreux expatriés font face à de mauvaises surprises en découvrant la faible protection sociale du pays qui les accueille. Afin d’éviter toute déconvenue et de préparer votre voyage en toute sérénité, il est impératif de vous renseigner sur les offres de couverture santé dont vous pouvez bénéficier. Votre attention doit notamment se porter sur les points suivants :

  • votre statut de voyageur influe directement sur votre rattachement à la Sécurité sociale française ;
  • la politique de santé du pays d’expatriation : tarifs pratiqués et conditions de remboursement ;
  • les démarches à suivre pour s’assurer une bonne couverture santé en fonction de la nature de votre voyage et de la destination ;
  • la flexibilité de votre offre de mutuelle : délais de carence, conditions de résiliation, etc. ;
  • les garanties à souscrire en priorité pour voyager l’esprit léger ;
  • les modalités de remboursement : fiches santé à envoyer en France notamment ;
  • les bons réflexes à adopter en préparant votre voyage.
Mutuelle expatrié
Tout savoir sur la mutuelle pour expatrié

Sommaire

Qu'est-ce qu'un expatrié ?

Au cours de sa carrière, un employé peut être amené à travailler à l’étranger. À ce titre, la Sécurité sociale fait la distinction entre deux statuts :

La principale différence entre ces deux statuts réside dans l’affiliation au régime de santé. En effet, le travailleur détaché reste affilié à la Sécurité sociale française alors que le travailleur expatrié est contraint d’adhérer au régime de protection sociale du pays qui l’accueille.

Notez que si vous êtes embauché directement auprès d’une entreprise à l’étranger, vous héritez obligatoirement du statut de travailleur expatrié et êtes donc rattaché au régime du pays hôte.

A qui s'adresse la mutuelle expatrié ?

Par définition, la mutuelle expatrié s’adresse à l’ensemble des salariés missionnés à l’étranger par leur entreprise, ou qui ont fait le choix de tenter leur chance en dehors de la France. Ce choix n’est pas sans conséquence puisque vous perdez votre affiliation à la Sécurité sociale française selon votre statut.

Rattaché à la protection sociale du pays qui vous accueille, vous êtes alors sujet aux tarifs locaux qui varient énormément d’un pays à un autre :

 Pays hôte  Consultation d'un médecin généraliste Consultation d'un médecin spécialiste 
Etats-Unis
 95 €
 150 €
Royaume-Uni 
 150 €
 250 €
Allemagne 
 75 €
 130 €
Japon 
 38 €
 75 €
Australie 
 50 €
 160 €

Selon le pays où vous travaillez, la protection sociale peut permettre de réduire considérablement ces coûts. C’est notamment le cas au Royaume-Uni où vous pouvez être intégralement remboursé si vous consultez les services publics du National Health Service (NHS).

Notez que pour le cas où vous êtes travailleur détaché, c’est bel et bien votre caisse d’Assurance Maladie en France qui traite les démarches de remboursement.

Dans tous les cas, que vous soyez travailleur détaché ou expatrié, la souscription d’une mutuelle internationale demeure vivement conseillée.

Quelles sont les démarches à suivre pour être bien couvert à l’étranger ?

Selon le but et la durée de votre départ à l’étranger, différents cas de figure se présentent à vous en matière de couverture santé :

Statut Démarches à effectuer
Travailleur expatrié
Affilié au régime local, il est conseillé de souscrire à la Caisse des Français à l’étranger (CFE) et/ou une complémentaire santé pour expatrié.
Travailleur détaché 
Affilié à la Sécurité sociale française, il est toutefois conseillé de souscrire une mutuelle internationale pour optimiser la qualité de vos remboursements. Vous devez également vous munir de votre carte européenne d’assurance maladie si vous partez pour un pays membre de l’UE, de L’EEE ou pour la Suisse.
Voyageur au sein de l'UE 
Faire la demande de votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) depuis votre compte ameli au moins 15 jours avant votre départ.
Voyageur hors UE 
Veiller à conserver les factures médicales afin de les présenter auprès de la caisse d’Assurance Maladie suite à votre retour en France pour procéder à une partie des remboursements possibles.
Etudiant de moins de 20 ans 
Vous êtes rattaché à la caisse d’assurance maladie de vos parents.
Etudiant au sein de l'UE 
Faire la demande de votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) depuis votre compte ameli au moins 15 jours avant votre départ.
Etudiant hors UE 
Vous devez souscrire le régime de santé local et/ou à la Caisse des Français à l’étranger (CFE).

Si l’adhésion à une mutuelle expatrié concerne logiquement les travailleurs qui s’installent sur le long terme, certaines garanties d’une complémentaire santé classique peuvent couvrir des séjours à l’étranger. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre assureur et à voir quelles options pourraient vous être bénéfiques selon les termes de votre contrat.

Comment trouver la bonne mutuelle expatrié selon vos besoins ?

En premier lieu, vous devez vous renseigner sur votre destination et les spécificités liées à sa politique de soins. Ce travail de fond est nécessaire si vous souhaitez identifier au mieux les offres les plus avantageuses.

Selon que vous êtes en Angleterre, au Maroc ou au Japon, la protection sociale n’est pas la même. Pour une même consultation chez un dentiste, on constate des écarts significatifs au niveau de la grille tarifaire et des modalités de remboursement. Plus vous parvenez à estimer les coûts pratiqués en fonction des postes de soins prioritaires (hospitalisation, soins dentaires, etc.), plus vous êtes en mesure de trouver les garanties à souscrire impérativement.

En quittant le régime de Sécurité sociale français, vous devez vous attendre à rencontrer quelques difficultés en fonction du pays qui vous accueille. La prise en charge des frais médicaux est parfois minime et les délais de remboursement très longs. Choisir une complémentaire santé internationale n’est donc pas un acte à prendre à la légère. 

💡

Bon à savoir

La plupart des mutuelles expatrié pratiquent des délais de carence plus ou moins importants, notamment concernant les frais médicaux les plus lourds.

Les meilleures mutuelles pour expatrié

La recherche d’une mutuelle pour expatrié ne doit pas se faire au hasard. Il est primordial de bien comparer les offres disponibles sur le marché, notamment en matière de prise en charge. Car oui, le prix d’une mutuelle est essentiel, mais le niveau de couverture l’est tout autant, si ce n’est plus. Nous avons identifié pour vous les meilleures mutuelles expatrié, pour une personne seule, âgée de 30 ans, souhaitant effectuer un séjour en Australie de plus de 12 mois, avec une couverture santé Confort.

Les meilleures mutuelles pour expatrié - Décembre 2021
Organisme Consultation  Hospitalisation  Dentaire  Optique  Maternité  Devis gratuit
logo-ava
Oui
Oui 
2 280 € 
400 € 
Oui 
Devis
logo-april
10 visites couvertes à 100 %
Oui
2 000 €
300 €
6 000 € par grossesse
Devis
logo-global-health 
Oui
Oui
2 visites 
NC 
5 000 € par grossesse
Devis
logo-allianz-care 
80 % à 100 %
Oui
1 500 € 
NC
7 000 € par grossesse
Devis
logo-global-health 
Oui
Oui
2 000 € 
150 €
5 000 € par grossesse
Devis

NC : non communiqué

Est-ce possible de changer de complémentaire santé expatrié ?

Si votre mutuelle expatrié ne vous convient pas, ou plus, vous avez tout à fait la possibilité d’en changer.

Toutefois, avant d’effectuer la moindre démarche, il convient de voir auprès de votre assureur si une solution à votre problème est envisageable. Ce dernier est peut-être en mesure de vous proposer certaines options ou garanties supplémentaires susceptibles de vous convaincre.

Si vous êtes sûr et certain de vouloir changer d’organisme, il faut alors en informer votre mutuelle actuelle par lettre recommandée

Concernant les conditions à respecter pour résilier votre contrat de mutuelle expatrié, il convient de :

En parallèle, organisez-vous pour ne pas souffrir d’une période sans couverture entre votre résiliation et l’adhésion à votre nouvelle complémentaire. Pour ce faire, arrangez-vous pour faire débuter la date de ce nouveau contrat à celle de fin du précédent.

💡

Bon à savoir

Soyez attentif aux délais de carence fixés par votre nouvelle complémentaire. Vous pouvez - sous certaines conditions - parvenir à les réduire fortement, voire à les supprimer.

Est-ce obligatoire de souscrire à une mutuelle internationale ?

D’un point de vue théorique, rien ne vous oblige à souscrire une complémentaire santé internationale. Que vous soyez travailleur détaché ou expatrié, vous pouvez parfaitement faire le choix de vous passer de mutuelle. Vous ne pourrez alors compter respectivement que sur les remboursements prodigués par la Sécurité sociale et la protection sociale de votre pays hôte.

Dans un cas comme dans l’autre, faire l’impasse sur une mutuelle internationale est rarement une bonne solution. Si la Sécurité sociale française assure une base de remboursement généralement satisfaisante, elle ne couvre que des frais très limités sur certains postes de soins.

Il est donc plus que vivement encouragé de souscrire une complémentaire santé internationale en cas de départ à l’étranger. Dans certains pays, les frais d’hospitalisation peuvent coûter une fortune et une « simple » opération pour un poignet cassé peut rapidement se chiffrer en plusieurs dizaines de milliers d’euros. 

En résumé, si dans les faits vous n’êtes pas tenu d’adhérer à une mutuelle expatrié, prendre le risque de s’en passer est déconseillé.

Les garanties à choisir pour une mutuelle santé expatrié

Les garanties que vous allez souscrire dépendent du pays où vous allez vous rendre. La couverture santé du Danemark n’est pas la même qu’au Japon, tout comme les risques sanitaires ne sont pas les mêmes entre la Norvège et le Bénin.

Tous ces éléments doivent être pris en considération lors de vos recherches afin de vous prémunir au mieux contre les mauvaises surprises. Se renseigner sur le niveau de qualité des prestations médicales, les délais de remboursement ou encore les prix des médicaments sont autant de bons réflexes à adopter avant d’étudier les offres de mutuelles.

Concernant les garanties dont la souscription apparaît fondamentale, on peut retrouver :

Ces options de base sont proposées dans la très grande majorité des offres en matière de santé. Elles couvrent l’essentiel des besoins les plus courants, besoins qui peuvent rapidement engendrer des frais importants en l’absence d’une bonne mutuelle.

Toutefois, au vu des particularités qu’implique la vie à l’étranger, des garanties complémentaires sont également largement plébiscitées :

D’autres critères comme la dangerosité liée à votre métier, vos antécédents médicaux et familiaux ou encore le suivi d’un traitement médical sont aussi à prendre en compte. Définir vos besoins en matière de santé est une étape cruciale pour éviter toute déconvenue une fois arrivée sur place.

Enfin, ne négligez pas la possibilité de faire bénéficier votre conjoint(e) et/ou vos enfants de votre complémentaire internationale en qualité d’ayants droit. Si vous faites ce choix, assurez-vous que leurs besoins de santé sont eux aussi couverts par votre complémentaire.

💡

Bon à savoir

Bien que ne répondant pas directement à un besoin en matière de santé, une mutuelle expatrié propose généralement une garantie de protection juridique.

Comment se déroulent les remboursements de santé ?

Pour rappel, votre affiliation au régime de la Sécurité sociale français ou local dépend de votre statut de travailleur détaché ou expatrié.

Dans le cas du travailleur détaché, il est systématiquement rattaché au régime français. Néanmoins, il peut aussi cotiser pour le régime local en fonction du pays qui l’accueille. Cette éventualité s’applique aux pays hors Union Européenne qui n’ont pas signé de convention bilatérale avec la France.

Ces accords bilatéraux ont pour but de favoriser la continuité des droits à la protection sociale du travailleur à l’étranger. Vous avez alors le choix d’être remboursé par votre caisse d’assurance maladie française ou celle du pays où vous travaillez, en fonction des accords en vigueur.

En tant que travailleur rattaché à la Sécurité sociale française, vous êtes donc remboursé sur la base des tarifs français. Si ces taux de remboursement sont souvent bien plus intéressants que ceux des autres pays, l’adhésion à une complémentaire santé internationale reste indispensable pour limiter votre reste à charge.

Le travailleur expatrié est quant à lui dépendant du régime de protection sociale local. Cela implique une prise en charge généralement très faible, d’où la nécessité de souscrire une mutuelle internationale de qualité. Par ailleurs, notez qu’il existe un substitut à l’assurance maladie pour les expatriés : la CFE.

💡

Bon à savoir

Souscrire une garantie de tiers payant peut s’avérer très utile puisqu’elle vous permet de limiter les avances de frais.

Qu’est-ce que la CFE ?

La Caisse des Français de l’Étranger est un organisme privé qui prend la forme d’une caisse de Sécurité sociale. Elle concerne l’ensemble des citoyens français installés à l’étranger qui souhaitent retrouver une protection sociale similaire à celle qu’ils ont pu connaître en France. Le grand intérêt de la CFE réside dans la possibilité de faire valoir la continuité de ses droits au travailleur expatrié jusqu’à son retour en France.

En faisant le choix d’y adhérer, vous êtes couvert pour :

Vous pouvez y souscrire de manière individuelle, tout comme votre employeur est en mesure de vous proposer d’y adhérer sous la forme d’un contrat collectif. Il s’engage alors à vous couvrir à hauteur des garanties souscrites selon les termes de votre contrat.

La Caisse des Français de l’Étranger s’aligne la plupart du temps sur la base des remboursements pratiqués dans l’Hexagone, en plus de proposer d’autres avantages :

Si l’adhésion à la CFE apparaît comme une excellente opportunité pour le travailleur expatrié, gardez à l’esprit que la souscription d’une mutuelle internationale demeure essentielle. Certaines garanties sont à ce titre exclusivement proposées par les mutuelles, que ce soit l’assurance rapatriement ou la responsabilité civile.

💡

Bon à savoir

Adhérer à la Caisse des Français à l’Étranger ne vous dispense pas des cotisations à la protection sociale du pays dans lequel vous résidez provisoirement.

Quelles sont les démarches pour le remboursement des frais médicaux à l’étranger avec le statut d’expatrié ?

Les démarches à effectuer pour le remboursement des frais médicaux à l’étranger dépendent de certaines conditions :

Si vous vous rendez dans un pays membre de l’Union Européenne, de l’Espace économique européen ou en Suisse, vous devez vous fournir le formulaire E104. Il s’agit d’une attestation concernant la totalisation des périodes d'assurance, d’emploi ou de résidence que vous pouvez demander auprès de votre caisse d’assurance maladie. Ce formulaire vous permet de faciliter l’ouverture de vos droits aux prestations du pays d’expatriation en tenant compte de votre passif d’assuré en France.

Concernant le cas des pays hors UE, vous pouvez retrouver l’ensemble des informations spécifiques à chaque pays sur le site du Centre de Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale (CLEISS). Les démarches diffèrent selon que votre pays hôte a signé ou non une convention bilatérale, et en fonction des termes de cet éventuel accord.

Dans le cas où vous avez souscrit auprès de la Caisse des Français à l’Étranger, vous pouvez alors télécharger des feuilles de soin basées sur un modèle unique. Cette dernière est à remplir par le praticien que vous consultez afin d’être envoyé à la CFE. Elle procède ensuite à votre remboursement, par virement bancaire ou postal.

À l’image du fonctionnement d’une mutuelle en France, votre complémentaire santé internationale prend le relais et s’occupe du ticket modérateur en fonction des garanties souscrites après intervention de la CFE.

💡

Bon à savoir

Certaines mutuelles sont partenaires de la Caisse des Français à l’Étranger et proposent en conséquence des remboursements plus rapides et simplifiés.

L’assurance au 1er euro

Comme son nom l’indique, cette assurance se distingue par sa prise en charge immédiate dès le premier euro dépensé. Elle représente un organisme unique, à la différence de l’organisation traditionnelle entre Sécurité sociale et complémentaire santé.

L’assurance au 1er euro est réservée aux expatriés qui n’adhèrent pas ou ne souhaitent pas adhérer à la Caisse des Français à l’Étranger. Contrairement à cette dernière, l’assurance au 1er euro est un organisme totalement indépendant, qui n’est lié d’aucune manière à la Sécurité sociale.

Cette assurance propose de très nombreuses garanties qui couvrent les postes de soins prioritaires (soins dentaires, hospitalisation, médecine courante, etc.) tout en tenant compte des spécificités de la vie d’un expatrié. À cet effet, des options supplémentaires telles que le rapatriement, la responsabilité civile ou encore l’assistance juridique sont souvent proposées.

Faites une simulation en ligne sur Empruntis

Pour vous guider au mieux dans votre recherche de la meilleure assurance expatrié, n’hésitez pas à faire un comparatif à l’aide notre simulateur en ligne. Trouvez la complémentaire santé internationale qui vous correspond selon vos besoins et votre budget en seulement quelques clics.

Si vous souhaitez davantage de renseignements, vous pouvez nous adresser votre demande par e-mail ou faire directement appel à l’un de nos nombreux courtiers en ligne.

Nos conseils avant le départ à l’étranger

Avant de prendre la direction de l’étranger, vous devez prendre la précaution de vérifier certains détails. Vous devez notamment pensez à contrôler :

FAQ sur la mutuelle expatrié

Vous cherchez une mutuelle pour expatrié et de nombreuses questions se bousculent dans votre tête ? Rassurez-vous : vous n’êtes pas le seul. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons identifié les trois questions les plus fréquemment posées sur le sujet et y répondons.

Quel est le prix d’une mutuelle expatrié ?

Le coût d’une mutuelle santé expatrié dépend de plusieurs critères : le pays de destination, votre situation personnelle(seul, en couple, avec ou sans enfant), votre situation professionnelle (étudiant, salarié, retraité), votre âge, votre  adhésion ou non à la CFE, le niveau de garanties souhaité… Autant de critères à considérer pour déterminer précisément le prix d’une mutuelle expatrié. Mais une chose est sûre : son coût sera plus élevé qu’en France. 

Est-il possible de résilier une mutuelle expatrié une fois rentré en France ?

Votre séjour à l’étranger touche à sa fin et vous vous demandez si vous pouvez résilier votre mutuelle expatrié à votre retour en France ? La réponse est bien évidemment oui. Cela est même vivement recommandé. Pensez à consulter les modalités de résiliation prévues au contrat et à entreprendre les démarches nécessaires auprès de votre organisme. Un justificatif de retour en France peut notamment vous être demandé.  

Existe-t-il des mutuelles pour retraité expatrié ?

Vous êtes retraité et vous envisagez de profiter de votre retraite à l’étranger ? Sachez qu’il existe bien des mutuelles pour retraité expatrié. Il est d’ailleurs très vivement conseillé d’en souscrire une pour vous garantir une protection et une prise en charge optimale des soins et traitements dans votre pays d’expatriation. Pour être sûr de choisir le bon organisme, prenez le temps de comparer les offres en fonction de vos besoins et de votre profil. Il est nécessaire d’opter pour une formule personnalisée, qui correspond parfaitement à votre situation.

Lisa Nadji

Mis à jour le 24 août 2022

par Lisa Nadji - Experte Mutuelle Santé

Trouvez la meilleure mutuelle santé en un clic

Profil

Besoin d'aide dans votre recherche de crédit ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 18h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.