Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Lexique du credit immobilier
  4. Appel de fonds - définition

Appel de fonds - définition

Un appel de fonds consiste à demander le versement d’une partie du montant total nécessaire à la réalisation d’un projet quel qu’il soit. C’est en quelque sorte un échelonnement de paiement. L’appel de fonds existe aussi bien dans le cadre de la construction d’un logement neuf, que dans celui d’un achat d’un bien immobilier ancien. Il est également possible de retrouver ce procédé dans une copropriété. Dans le cas où le paiement se fait progressivement, les versements sont strictement encadrés par la loi. En effet, le particulier qui fait construire son logement, par exemple, va recevoir des appels de fonds à régler, adressés par le constructeur, en fonction de l’avancement des travaux.

L’appel de fonds pour la construction d’un bien

Pour la construction d’une maison individuelle, les appels de fonds doivent être encadrés par un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI). Cela permet de protéger l’acquéreur contre les éventuels abus des constructeurs. Le CCMI est obligatoire dès lors que le terrain n’appartient pas au constructeur et que ce dernier est en charge de sa construction. Les appels d’offres se présentent de cette manière :

Une fois ces étapes réalisées, d’autres appels de fonds suivent avec :

L’appel de fonds pour une VEFA

Dans le cas d’un programme immobilier neuf, d’une Vente en l’Etat Futur d’Achèvement ou VEFA,. L’acquéreur choisit le logement qu’il souhaite acheter parmi les différentes suggestions du promoteur. Les appels de fonds sont différents, et varient selon qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison. Ils sont toutefois plafonnés, pour l’achat d’un appartement, au maximum :

Pour l’achat d’une maison, les appels d’offres sont plafonnés à :

Dans le cas où vous auriez des contestations concernant la conformité du bien avec les prévisions du contrat, le solde restant avant la livraison du bien est retenu jusqu’à la levée des réserves émises.

L’appel de fonds en VEFR

La vente en l’état de future rénovation VEFR repose sur le même principe que la VEFA. Cependant, la VEFR concerne les biens déjà existants. La vente n’est effective que si le vendeur s’engage à rénover le logement dans un délai déterminé. Un « contrat de vente d’immeuble à rénover » doit être signé pour protéger l’acquéreur d’éventuels abus. Un compromis de vente peut également être signé entre les parties et doit comporter les mentions relatives au descriptif et au délai de réalisation des travaux. Le vendeur doit également s’engager à fournir lors de la signature du contrat de vente ou acte authentique de vente les justificatifs garantissant l’achèvement des travaux. Le vendeur peut ainsi procéder à l’appel de fonds que l’acquéreur doit lui verser selon la grille suivante :

L’achèvement des travaux est attesté par un expert (un homme de l’art expressément désigné par le contrat).

L’appel de fonds en copropriété

Si vous êtes propriétaire de votre bien et que le syndicat vous envoie une lettre d’appel de fonds c’est que l’assemblée générale a jugé nécessaire de demander la participation financière des copropriétaires pour couvrir :

Rappelons que le budget prévisionnel est voté chaque année en assemblée générale. Une lettre est ensuite envoyée à chaque copropriétaire, dans laquelle est mentionné le montant à verser et à quelle date. La provision est exigible soit le 1er jour d’une période fixée par l’assemblée soit, si aucun accord n’a été trouvé, le 1er jour de chaque trimestre.

Les dépenses non comprises dans le budget prévisionnel ne peuvent être exigées que si elles ont été votées en assemblée générale. Dès lors que le montant et la date de l’appel de fonds sont fixés, chaque copropriétaire reçoit une lettre détaillant l’objet de la dépense ainsi que le délai de son versement.

Défaillance de paiement, le recours du syndicat

En cas de défaillance de paiement, il devient copropriétaire débiteur. La loi ELAN du 23 novembre 2018, a permis de mettre en place une procédure permettant au syndicat de recourir plus rapidement au recouvrement des sommes. A défaut de paiement au-delà de 30 jours après la mise en demeure de payer formulée par le syndicat, le débiteur est exposé à une procédure judiciaire. Le tribunal condamne systématique le débiteur à régler les arriérés mais également toutes les provisions sur charge à venir votées dans le budget prévisionnel.

Défaillance de paiement : la conséquence sur les autres copropriétaires

Dans le cas où le défaut de paiement d’un copropriétaire cause un préjudice à un ou l’ensemble des autres copropriétaires, la Cour de cassation, dans un arrêt du 7 septembre 2017, leur donne la possibilité de poursuivre en justice le débiteur pour espérer obtenir réparation.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,56%* sur 15 ans

Actualités du crédit immobilier
Taux immobilier : une nouvelle baisse selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA

Taux immobilier : une nouvelle baisse selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA (12-12-2019)

Même si la baisse est modique, baisse il y a encore sur le front des taux du crédit immobilier ! En novembre, la moyenne des taux du prêt immobilier a reculé à ...
2019 : une année exceptionnelle de taux immobiliers bas

2019 : une année exceptionnelle de taux immobiliers bas  (10-12-2019)

2019 a été une année de taux exceptionnellement bas et ce mois de décembre le confirme. Les taux des crédits immobiliers demeurent globalement stables en cette fin ...

Pour vous aider