Crédit immobilier : quel est votre projet ?

  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Guide du credit immobilier
  4. Vendre ou louer ?
  5. Vendre un bien immobilier

Vendre un bien immobilier rapidement en 2024 : nos conseils avisés

L'essentiel en quelques mots

Si vous cherchez à vendre un bien immobilier dans les meilleurs délais, il faut connaître certains principes importants. Une bonne préparation et une organisation solide peuvent vous permettre d’optimiser votre vente. Définition du prix, stratégie de vente, envoi de l’offre d’achat : suivez certains conseils simples pour accélérer la signature finale chez le notaire.

  • Pour trouver des acquéreurs sérieux, il faut fixer un prix juste, ni trop haut, ni trop bas.
  • Faire appel à une agence immobilière de proximité vous permet de viser une clientèle locale fiable.
  • Des diagnostics immobiliers doivent être réalisés avant toute vente d’un logement.
  • Ne faites pas l’impasse sur la mise en valeur du bien. Les visiteurs doivent pouvoir se projeter facilement.
  • Il est possible de vendre son appartement ou sa maison entre particuliers sans passer par un agent immobilier.
Vendre un bien immobilier
Vendre un bien immobilier rapidement en 2024 : nos conseils avisés

5 conseils pour vendre un bien immobilier rapidement

1.Faire les diagnostics techniques

Le vendeur a l’obligation légale de faire réaliser des diagnostics techniques immobiliers avant de vendre son bien. Il ne faut pas tarder à obtenir ces documents, car ils doivent figurer en annexe du compromis de vente.

Les différents diagnostics obligatoires à fournir à l’acheteur sont les suivants :

Tous ces documents doivent être établis par un diagnostiqueur certifié. Un annuaire est à votre disposition sur le site Internet du ministère en charge du logement. Vous êtes libre de faire appel au professionnel de votre choix dans cette liste. Il est conseillé de demander plusieurs devis, car les tarifs ne sont pas réglementés. Les prix varient d’un professionnel à l’autre pour une même sorte de diagnostic.

💡

La vente d’un bien en copropriété

Si le bien vendu est situé dans une copropriété, le vendeur doit, aussi, fournir un diagnostic Mérule pour informer sur la présence de ce champignon dans l’immeuble complet. Il est également nécessaire de réaliser un métrage loi Carrez pour attester de la surface réelle du bien vendu. Enfin, le propriétaire doit fournir le Diagnostic Technique Global (DTG) de l’immeuble en copropriété.

2.Passer par une agence immobilière de proximité

Un agent immobilier peut vous aider à trouver un acheteur rapidement. Il vous permettra, aussi, de donner une visibilité maximale à votre annonce de vente. Votre mandataire se chargera de poster l’annonce sur différents sites de petites annonces, comme LeBonCoin ou SeLoger. Si l’agent fait partie d’un réseau, il pourra, également, poster l’annonce sur le site de son réseau.

Passer par une agence située dans le quartier de votre bien peut être intéressant. Les professionnels de proximité connaissent parfaitement les prix du marché local. Ils vous conseilleront un prix de vente en parfaite adéquation avec les autres biens similaires vendus aux alentours. Vous ne risquez pas de fixer un prix trop élevé ou trop bas. L’agent pourra, aussi, fournir des détails précieux aux visiteurs : commerces de proximité, transport en commun, école, etc. Ensuite, choisir une agence bien implantée vous assure de viser des acheteurs potentiels proches de votre bien. Il leur sera aisé de se déplacer et vous ne risquez, donc, pas d'annulation de rendez-vous.

L’agent immobilier se charge de faire visiter le bien aux potentiels acquéreurs. Il est responsable de négocier le prix pour votre compte. Vous pouvez choisir de lui accorder un mandat exclusif ou non.

3.Mettre le bien immobilier en valeur lors des visites

Il ne faut pas sous-estimer cette étape. Pour vous donner la chance de vendre votre bien au prix demandé, il faut susciter un coup de cœur. L’objectif : donner l’impression qu’il suffit de poser ses valises pour être chez soi. Plusieurs critères sont déterminants pour plaire aux acquéreurs :

Une bonne ou une mauvaise impression se joue dès la première minute de visite. Si vous vendez une maison, n’oubliez pas de repeindre le portail si nécessaire et d’enlever les mauvaises herbes de l’allée.

💡

Si votre logement est loué lors de la vente, il est tout de même possible de faire les visites. Demandez au préalable au locataire de ranger le logement afin d'optimiser l'espace et d'attirer l'intérêt des visiteurs.

4.Fixer un prix juste et cohérent avec le marché

Un prix trop élevé fera fuir les potentiels acquéreurs et vous pourriez ne pas avoir de visite. Un prix trop faible peut créer exactement les mêmes réactions. Les futurs acheteurs se diront qu’il y a des problèmes cachés. Si vous voulez bien vendre votre bien immobilier, vous devez trouver le juste prix.

Si vous faites appel à un agent immobilier, il pourra vous aider à trouver le bon prix de vente. Il est capable de connaître la valeur d'un bien immobilier en fonction des spécificités du marché local et de votre bien.

Plusieurs critères entrent en jeu pour fixer le juste prix :

Une fois l’estimation reçue, vous pouvez vous laisser une certaine marge de manœuvre en prévision d' éventuelles négociations des acquéreurs.

5.Signer une offre d’achat avec l’acheteur pour formaliser la vente

Lorsqu’un visiteur se déclare intéressé, il doit formaliser son intérêt par écrit. C’est à ce moment qu’intervient l’offre d’achat. Ce document sert à réserver le bien à certaines conditions. Seul l’acquéreur est engagé par l’offre d’achat. Elle doit contenir les informations suivantes :

En recevant l’offre d’achat, le vendeur a plusieurs possibilités :

Lorsque les deux parties se sont mises d’accord, le compromis de vente est signé. Ce document sert à engager le vendeur et l’acheteur et à préparer la vente finale chez le notaire. Dans le compromis, il est prévu des conditions suspensives. Ces dernières doivent se réaliser pour que la vente ait lieu. Ce peut être la réalisation de certains travaux par le propriétaire ou l’obtention d’un prêt immobilier par l’acquéreur.

Comment vendre sans passer par une agence ?

Vendre son logement sans passer par une agence est tout à fait possible. C’est d’ailleurs une solution qui présente plusieurs avantages. Le premier relève du coût des frais de vente. Les honoraires d’un agent immobilier sont compris entre 5 % et 10 % du montant total de la vente. 

La vente entre particuliers obéit aux mêmes règles que celles ayant lieu par l’intermédiaire d’une agence immobilière. Il faut signer une offre d’achat puis un compromis de vente. Une fois ces documents signés, il est obligatoire de passer devant un notaire pour finaliser l’acquisition par un acte authentique. Vendre son bien immobilier entre particuliers demande des connaissances précises sur les obligations légales (réalisation des diagnostics immobiliers, par exemple).

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 3,40% sur 15 ans(1)

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 14h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.