Pret immobilier

Comparez facilement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Guide du credit immobilier
  4. Demande pret immobilier
  5. Frais de notaire ancien

Les frais de notaire dans l'ancien

Frais de notaire ancien
Les frais de notaire dans l'ancien

Qu’est-ce qu’un bien ancien ?

Un bien ancien est un bien ayant déjà fait l’objet d’une première mutation qu’il s’agisse d’une vente, d’une donation ou d’une succession et ce, quelle que soit son année de construction. S’il est plus simple et plus rapide d’acheter un bien ancien, et s’il est plus envisageable d’en négocier le prix face à un logement neuf, les frais de notaire attachés à l’immobilier ancien demeurent toutefois plus élevés.

Combien coûtent les frais de notaire dans l’ancien ?

Les frais de notaire d’un logement ancien sont de l’ordre de 7 à 8% du prix de vente total. A titre de comparaison, pour un achat dans le neuf, les frais de notaire sont de 2 à 3% du prix seulement.

La raison : dans le neuf, la taxe de publicité foncière (que l’on retrouve dans les frais de mutation), est beaucoup moins élevée que dans l’ancien.

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,61%* sur 15 ans

Comparateur pret immobilier

De quoi se composent les frais de notaire dans l’ancien ?

Les frais de notaire, ou frais de mutation à titre onéreux, ne sont pas uniquement composés de la rémunération du notaire. Seule une petite part de ces frais nommés « émoluments » représente sa rétribution.

Les frais de notaire se décomposent ainsi :

Les droits de mutation sont en réalité le poste principal des frais de notaire. La taxe de publicité foncière, comprise dans ces frais, représente 5,80% du prix de vente du bien ancien, dans la plupart des départements. L’achat neuf, lui, n’est taxé qu’à 0,715%, d’où l’écart important entre les frais de notaire du neuf et de l’ancien.

Pour quelle raison la taxe de publicité foncière est-elle plus élevée dans l’ancien ? Il s’agit d’une mesure incitative de l’Etat, qui propose une fiscalité attractive en cas d’achat dans le neuf.

Les émoluments et formalités de débours ou la contribution de sécurité immobilière ne varient pas, quel que soit le type d’achat neuf ou ancien.

Les émoluments du notaire non plus. Ils sont en fait soumis à un barème fonctionnant par pourcentage, appliqué à une tranche du prix de l’acquisition :

 Tranches Taux à appliquer
 Jusqu’à 6 500€ 
  3,945%
De 6 501€ à 17 000€
 1,627%
De 17 000€ à 60 000€
 1,085%
 Au-delà de 60 000€
 0,814% 

Source Notaires de France, 2020.

A noter : les émoluments du notaire diminuent en 2021. Voici les nouveaux chiffres applicables à partir du 1er janvier 2021 :

Tranches   Taux à appliquer
 Jusqu’à 6 500€ 
 3,870%
 De 6 501€ à 17 000€
 1,596%
 De 17 000€ à 60 000€
 1,064%
 Au-delà de 60 000€
 0,799%

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

 

Comparer les frais de notaire pour un achat neuf ou ancien

Il est possible de comparer, pour un même prix d’achat, les frais de notaire engendrés par une acquisition dans le neuf ou l’ancien. Prenons l’exemple d’une acquisition dans le Val de Marne, à 350 000€ réalisée en octobre 2020. Voici comment se répartiraient les frais de notaire selon un achat neuf ou ancien.

  Achat neuf  Achat ancien
Droits et taxes
 2 502€
 20 323€
Émoluments TTC du notaire 
 3 905€
 3 905€
Émoluments et formalités de débours
 1 360€
 1 360€
Contribution de sécurité immobilière
 350€
 350€
TOTAL
8 117€
25 938€

Source ANIL, simulation à titre indicatif, octobre 2020.

Nous mettons également à votre disposition une calculette frais de notaire vous permettant de réaliser plusieurs simulations et de comparer ces frais de notaire dans le neuf ou dans l’ancien.

Qui paie les frais de notaire dans l’ancien ?

Les frais de notaire sont à la charge de l’acquéreur. C’est donc celui qui achète le bien qui s’en acquitte, qu’il s’agisse d’un bien neuf ou ancien, d’une maison ou d’un appartement, ou encore d’un terrain constructible. Les frais de notaire doivent être anticipés par l’acquéreur : en effet, ceux-ci doivent être financés grâce à un apport personnel.

Dans certains cas, une vente avec la clause "acte en main" permet néanmoins de déroger à la règle. Cette clause doit être discutée par les deux parties pour que le vendeur supporte alors le coût des frais de notaire. La clause doit alors apparaître dans l’avant-contrat.

Quand payer les frais de notaire ?

Les frais de notaire doivent être réglés par l’acquéreur lors de la signature de l’acte de vente, chez le notaire. Ce document atteste officiellement de l’acquisition du bien et du changement de propriétaire. Lors de la signature de l’acte authentique, la banque prêteuse doit également avoir débloqué les fonds et les avoir versés sur le compte du notaire qui procède à la vente.

Avec deux notaires, c’est plus cher ?

Vous achetez un bien ancien, et vous vous demandez si vous pouvez avoir votre propre notaire, et le vendeur le sien ? La réponse est oui, et c’est même conseillé dans la mesure où votre notaire veillera à vos propres intérêts dans la vente.

Par contre, cela ne veut pas dire pour autant que deux notaires entraînent deux fois plus de frais. Dans un tel cas, les notaires se partagent équitablement les émoluments prévus, il n’y a donc aucun surcoût ni pour le vendeur, ni pour l’acquéreur.

Les frais de notaire pour un achat dans l’ancien sont-ils négociables ?

La majorité des frais de notaire dans l’ancien, nous l’avons vu, correspond à diverses taxes versées à l’Etat. Il n’est donc pas possible de les négocier, le seul moyen de les faire baisser étant d’acheter neuf. La rémunération du notaire néanmoins, est un point négociable. En effet, celui-ci peut décider d’appliquer une remise sur ses émoluments, mais uniquement si le prix de vente est supérieur à 150 000€. Cette remise est plafonnée à 10%. De plus, si le notaire vous applique cette remise, alors il doit l’appliquer à tous ses clients dont le montant de l’acquisition est supérieur à 150 000€.

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,61%* sur 15 ans

Frais de notaire d'un achat immobilier

Actualités du crédit immobilier
Immo : Les prix de l’immobilier augmentent en avril 2021

Immo : Les prix de l’immobilier augmentent en avril 2021 (03-05-2021)

Certes le contexte est incertain, mais l’immobilier semble résister à la crise sanitaire, vu la hausse des prix enregistrée. C’est l’enseignement de ...
Immo : la production de crédits immobiliers repart à la hausse

Immo : la production de crédits immobiliers repart à la hausse (30-04-2021)

Un an après le premier confinement qui avait mis un coup d’arrêt net à la production de crédits immobiliers, les données de mars 2021 indiquent un retour ...

Pour vous aider