Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Taux immobiliers : on s'approche des taux record de 2015

Taux immobiliers : on s'approche des taux record de 2015

Rédigé par Empruntis le 18/02/2016

Taux immobiliers : on s'approche des taux record de 2015

« Vous reprendrez bien une nouvelle baisse ? », c’est la question que pose Cécile Roquelaure, directrice de la Communication et des Études d’Empruntis, dans la dernière édition de notre lettre régionale. Car les taux d'intérêt en crédit immobilier continuent de reculer, avec en ligne de mire les niveaux historiquement bas de mai 2015. « C’est déjà le cas dans beaucoup de régions sur les durées extrêmes : 7, 10, 25 et 30 ans où nous avons déjà battu les records de mai ».

Les taux moyens et les taux mini en baisse 

Comment expliquer cette embellie ? La réponse tient aux politiques commerciales des banques. Elles s’alignent les unes sur les autres pour séduire les emprunteurs. « Elles misent sur les taux de prêt immobilier pour gagner des clients que les taux d’épargne n’attirent plus », ajoute Cécile Roquelaure.

Résultat, les taux moyens et les taux mini reculent de manière générale, quelle que soit la région. Pour les premiers, le mouvement s’étage entre -0,10 et -0,30 point sur les durées 7, 20 ou 30 ans. Même constat pour les taux mini (ceux attribués aux meilleurs dossiers), avec sur 15 et 20 ans une baisse comprise 0,06 et 0,22 point.

Orléans, la ville où il fait bon acheter

Ce recul n’est pas anodin. Pour un couple empruntant sur 20 ans et disposant de 15 000 € d’apport, 36 000 € de revenus, la baisse des taux et des prix lui permet de s’offrir un bien de 122 m², soit 13 m² supplémentaires par rapport au mois dernier. À l’inverse, le pouvoir d’achat immobilier à Marseille et Montpellier n’a pas progressé sur un mois. Le même couple pourra acheter respectivement 84 m² et 76 m².

Autre exemple : une personne seule avec 15 000 €, 30 000 € de revenus et un emprunt sur 20 ans. Orléans est là encore « la ville où il fait bon acheter ». Ce profil d’acheteur peut y s’offrir une surface de 105 m², soit une hausse de 11 m². En revanche, il n’a gagné aucun m² à Rennes, Marseille, Lyon, Bordeaux, Montpellier et Paris.



Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider