Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Taux immobiliers : en hausse pour le mois d'avril

Taux immobiliers : en hausse pour le mois d'avril

Taux immobiliers : en hausse pour le mois d'avril

Rédigé par Empruntis le 06/04/2020

La situation inédite que nous vivons en ce moment avec la pandémie de covid-19 bouscule aussi le monde de l'immobilier et du crédit à l'habitat. Les taux des crédits immobiliers sont en effet en hausse en ce début du mois d'avril.

Des valeurs haussières

Les partenaires bancaires qui nous ont transmis de nouveaux barèmes ce mois-ci ont tous présenté des valeurs en hausse. Des augmentations plutôt marquées, de l'ordre +0,20 à +0,40 centimes par rapport au mois de mars 2020.

Notre baromètre, qui synthétise les données transmises par nos partenaires, s'en ressent. Si tous les meilleurs taux demeurent inchangés par rapport au mois précédent, les taux immobiliers du marché augmentent. Dans le détail, toutes les durées d'emprunt de notre baromètre voient leurs taux augmenter de 0,05 centimes sauf les emprunts sur 10 ans, en augmentation de 10 centimes.

L'analyse des taux immobiliers d'avril

Ces hausses de taux en cette période de confinement s'expliquent par la hausse des OAT, les Obligations Assimilables au Trésor à 10 ans, qui servent de référence aux taux des crédits immobiliers. Même s'il tourne au ralenti, le secteur bancaire a pu s'organiser de façon a fournir une continuité de services. Ainsi, les banques affrontent la situation actuelle grâce à la dématérialisation du traitement des demandes, par exemple. "Pour les dossiers déjà en cours, la validité d’une offre de prêt déjà éditée est désormais prolongée à 90 jours contre 30 jours habituellement. Compte tenu des délais allongés, cette mesure permet de donner plus de temps et de visibilité à la fois aux banques et aux ménages" note Franck Roullier, Directeur Général d'Empruntis. De même, l'entrée en vigueur de la réforme Bâle 3 est reportée, ce qui va permettre aux banques de se focaliser sur la réponse à apporter aux conséquences de la crise sanitaire actuelle.

Quant aux recommandations faites par le HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière) il y a quelques temps, celles-ci sont toujours en vigueur. Pour mémoire, le HCSF invitait les banques à ne plus prêter sur des durées d'emprunt supérieures à 25 ans et à ne plus proposer de prêt immobilier engendrant un taux d'effort supérieur à 33%. Comme bon nombre d'acteurs du secteur, nous espérons néanmoins que ces recommandations puissent être adaptées ou assouplies, compte tenu du caractère exceptionnel de la situation que nous vivons actuellement. 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,75%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider