Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Taux immo : quelques hausses constatées en régions

Taux immo : quelques hausses constatées en régions

Taux immo : quelques hausses constatées en régions

Rédigé par Empruntis le 20/11/2019

L’impressionnante chute des taux immobiliers est belle et bien révolue. En cette fin d’année, même si les conditions restent exceptionnellement bonnes pour les emprunteurs, la tendance est à la hausse pour les taux de prêt immobilier mini. En effet, ceux-ci augmentent dans toutes les régions de France à l’exception de la Méditerranée qui arbore même une baisse comprise entre 10 et 30 centimes. Serait-ce la fin des taux historiques ? Empruntis fait le tour des taux de crédit immobilier en région.

Analyse des taux immobiliers en région

L’évolution des taux immobiliers mini

Comme expliqué plus haut, toutes les régions de France exceptée la Méditerranée affichent une hausse des taux mini comprise entre 1 et 92 centimes. Les augmentations les plus fréquentes sont celles comprises entre 10 et 20 centimes.

Ainsi, 38 taux mini sur 42, soit 90% des meilleurs taux sont en hausse. Sur les meilleurs 38 taux en hausse, seuls deux sont constatés en région Méditerranée. Ils présentent une faible augmentation de 1 centime sur les durées de 10 et 20 ans.

Les 4 taux immobiliers mini restants sont en baisse de 4 à 11 centimes en région Méditerranée. Aucun meilleur taux immobilier ne stagne.

L’évolution des taux immobiliers moyens

Du côté des taux de prêts immobiliers moyens, les mouvements sont davantage mitigés mais la tendance reste tout de même à la hausse avec 21 taux en hausse de 5 (le plus souvent) à 85 centimes.

7 taux du marché sont en baisse contre 14 qui stagnent, principalement dans la région Sud-Ouest.

Hausse des taux immobiliers, quelles opportunités pour les emprunteurs ?

La hausse des taux confirme le souhait des banques de fermer les vannes du crédit immobilier. Les objectifs ont été atteint « l’heure est au rééquilibrage entre fonds prêtés et épargne » explique Ulrich Maurel, porte-parole d’Empruntis.

Même si les taux immobiliers retournent à la hausse, les conditions restent idéales pour les emprunteurs. « La période demeure propice au rachat de crédit, pour tous ceux qui n’auraient pas encore renégocié leur prêt immobilier. Les taux actuels demeurent historiques, autorisant de belles opérations » ajoute le porte-parole. Pour une opération de rachat de crédit immobilier réussie, trois conditions doivent être réunies : se trouver dans le premier tiers du remboursement de prêt, le capital restant dû doit être supérieur à 75 000€ et la différence de taux entre le prêt immobilier et le rachat de crédit doit être d’au moins 0,80 à 1%.

 

 

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,56%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider