Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Taux immo : l’impact du Coronavirus sur les baromètres

Taux immo : l’impact du Coronavirus sur les baromètres

Taux immo : l’impact du Coronavirus sur les baromètres

Rédigé par Empruntis le 20/03/2020

Pas de mouvement du côté des taux de crédit immobilier par rapport au mois précédent. C’est ce que nous révèle l’étude des baromètres de taux immobiliers régionaux transmis par les établissements bancaires. La situation reste donc similaire au mois de février, puisqu’il est toujours possible d’emprunter à 1% sur 15 ans pour tout type de profil.

Analyse des taux immobiliers, région par région 

Les meilleurs taux de crédit immobilier sur 15 ans et dans toutes les régions de France s’affichent sous la barre symbolique des 1%. En effet, toutes les régions enregistrent un taux mini de 0,65% exceptée celle du nord dont le taux mini est de 0,64%. 

Du côté des taux du marché, 3 régions affichent un taux moyen de 1%, notamment celles du Nord, du Rhône-Alpes et de la Méditerranée.

En ce qui concerne les autres régions, à savoir l’Est, l’Ile-de-France, l’Ouest et le Sud-Ouest, enregistrent un taux immobilier moyen de 1,05%. 

Les taux immobiliers restent donc toujours aussi intéressants pour les emprunteurs mais les conditions d’emprunt sont impactées par le contexte actuel exceptionnel.

 Le crédit immobilier au ralenti 

L’immobilisme des taux de crédit immobilier fait suite à un contexte inédit de pandémie du coronavirus. En effet, la France traverse une période difficile de confinement mais nécessaire pour endiguer la propagation du coronavirus. Dans son allocution du lundi 16 mars 2020, le Président de la République a appelé les français à réduire drastiquement leurs déplacements privilégiant le télétravail pour les métiers qui le proposent. Seuls les métiers indispensables à la vie du pays sont maintenus. Les banques font partie de ces exceptions. Elles restent donc ouvertes mais uniquement sur rendez-vous. « La priorité sera donnée aux dossiers dont les prêts ont déjà été accordés et qui sont en cours de finalisation, mais les délais seront allongés car les banques travaillent en effectifs réduits » explique Franck Roullier, porte-parole d’Empruntis. Il ajoute : « nos partenaires bancaires nous l’ont assuré et nous saluons leurs efforts en ces temps difficiles, tous les dossiers de demande de prêt déjà transmis seront traités ».

Pour les nouveaux dossiers, les acteurs s’organisent. Du côté des courtiers immobiliers, la mise en place de dossiers dématérialisés permet de continuer à transmettre les demandes de crédit en banque, pour celles qui les acceptent.

Le report des signatures d'acte authentique chez le notaire, ou dans certains cas la mise en place de signatures électroniques sont également des solutions privilégiées en ces temps de crise sanitaire.

En ce qui concerne les crédits immobiliers déjà souscrits, plusieurs pistes de réflexion sont sur le feu, notamment la possibilité d’effectuer des reports d’échéances de prêt immobilier pour les emprunteurs qui seraient dans l’incapacité de faire face au remboursement de leur crédit immobilier.

 

 

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,75%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider