Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Taux immo : bilan après un mois de confinement

Taux immo : bilan après un mois de confinement

Taux immo : bilan après un mois de confinement

Rédigé par Empruntis le 24/04/2020

En cette fin d’avril 2020, un mois après le début du confinement, les taux immobiliers continuent d’évoluer à la hausse. Ce constat est tiré à partir des barèmes transmis par les banques de toutes les régions de France. Ces barèmes viennent confirmer une hausse des taux immobiliers déjà amorcée depuis le début du mois d’avril. Une hausse que nous avions détaillée dans notre précédent article. Néanmoins, ces nouvelles données ont permis d’observer deux tendances: de légères hausses pour les établissements ayant déjà augmenté leurs taux de crédit en début de mois et de fortes augmentations pour les établissements ayant conservé les conditions de crédit du mois dernier. 

Qu’en est-il plus précisément de l’évolution des taux, en ce contexte si particulier ? 

A titre de comparaison, en février 2020, le taux immobilier moyen variait entre 1,15% et 1,20% sur 20 ans. En ce mois d’avril et pour un crédit de même durée, le taux s’établit désormais à 1,30% dans presque toutes les régions de France. Cette augmentation rend compte d’une tendance générale qui si l’on s’y attarde, révèle une augmentation à deux vitesses.

Les établissements ayant augmenté leur taux immo dès le début avril effectuent des hausses légères entre 0,01% et 0,05%. Tandis que les établissements qui n’ont pas augmenté leur taux depuis le début du confinement rattrapent aujourd’hui le coup en augmentant leurs taux d’intérêts immobiliers de 0,20%, 0,30% et plus rarement 0,50%.

Les banques s’alignent donc sur un taux moyen sur 20 ans de 1,30% et un taux mini de 0,95% sur toutes les régions de France, sauf celle du Nord où le taux moyen affiché est de 1,25% et le meilleur taux s’établit à 0,77%. A situation exceptionnelle, des taux de prêt immobilier exceptionnellement similaires ! 

Les conséquences du confinement et l’avenir des taux 

En cette crise internationale de Covid-19, plusieurs secteurs ont ainsi été touché par le confinement et le secteur bancaire n’a pas été épargné. Malgré les différents dispositifs mis en place par les établissements bancaires pour assurer la continuité de leur activité, les services tournaient jusqu’ici à effectif réduit pour des raisons d’hygiène et de sécurité du personnel. Priorité était donc donnée aux dossiers déjà transmis afin que les emprunteurs puissent finaliser leur acquisition immobilière surtout si le compromis de vente a déjà été signé. 

« […] Aujourd’hui, un mois après les mesures de confinement mises en place par le gouvernement pour lutter contre la pandémie de Covid-19, et après que le secteur du crédit immobilier se soit quelque peu fermé et réorganisé, nous observons une belle éclaircie qui est la réouverture des banques aux nouvelles demandes de crédits immobiliers et aux nouveaux clients » indique Frank Roullier Directeur Général d’Empruntis. 

L’espoir d’une reprise progressive de l’activité du crédit immobilier commence donc à grandir, étant donné que quelques établissements commencent déjà à traiter de nouveaux dossiers. Mais il reste quelques interrogations, notamment concernant les taux de crédit immobilier. Vont-ils baisser pour rattraper le retard cumulé à cause du confinement ? De nouveaux critères de risque seront-ils définis ? Ce qui est certain c’est qu’ « Il y aura incontestablement un avant et un après Covid-19 pour le marché du crédit immobilier français » précise notre expert.

 

 

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,74%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider