1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Actualités
  4. Seniors : pourquoi vendre votre résidence principale peut être un choix judicieux

Seniors : pourquoi vendre votre résidence principale peut être un choix judicieux

Seniors : pourquoi vendre votre résidence principale peut être un choix judicieux
Seniors : pourquoi vendre votre résidence principale peut être un choix judicieux

Devenir propriétaire est un objectif de vie pour beaucoup, souvent motivé par des raisons économiques et personnelles. La grande majorité des Français sont propriétaires de leur résidence principale à la retraite. Selon TF1, environ 58 % des ménages sont propriétaires de leur résidence principale. Cependant, avec l'âge, de nombreux seniors se voient contraints de reconsidérer leur situation immobilière.

Meilleur taux immobilier

3,30%sur 15 ans(1) Simuler mon taux

Meilleur taux immobilier

3,45%sur 20 ans(1) Simuler mon taux

Meilleur taux immobilier

3,55%sur 25 ans(1) Simuler mon taux

Taux Empruntis relevés le 22/07/2024

Pourquoi les seniors vendraient-ils leur résidence principale ?

Posséder un logement, qu'il soit principal ou secondaire, engendre des coûts significatifs, tels que l’entretien, les charges de copropriété et les taxes foncières. À la retraite, les revenus diminuent souvent drastiquement, rendant ces dépenses plus difficiles à assumer. La vente du bien peut alors offrir un capital de revenus bienvenu, permettant de mieux profiter de sa retraite avec un budget logement allégé.

En outre, le logement peut devenir inadapté aux besoins des propriétaires vieillissants. Souvent, les familles achètent une maison spacieuse lorsque les enfants sont encore à la maison. Une fois ces derniers partis, la grande demeure peut devenir un fardeau au quotidien.

La localisation de la maison peut également perdre de son attrait, que ce soit en raison de la distance par rapport aux anciens lieux de travail, aux écoles ou encore de l’isolement en milieu rural. De plus, ces résidences ne sont pas toujours adaptées aux besoins liés à la perte progressive d’autonomie, avec des obstacles tels que les escaliers ou des salles de bain inaccessibles.

Bien que des travaux d’aménagement soient possibles, ils représentent un coût. Une maison spécialement adaptée aux personnes âgées peut également rebuter certains acheteurs potentiels lors de la revente.

Avantages de la vente avant la succession

Vendre son bien immobilier avant son décès peut alléger la charge laissée à ses héritiers. En effet, une maison chargée de souvenirs n’est pas toujours facile à vendre, et peut placer les enfants et le conjoint survivant en indivision, source potentielle de tensions en cas de désaccord. Anticiper cette vente présente plusieurs avantages pour les héritiers.

En optant pour la location, l’achat d’un bien plus modeste ou en entrant en maison de retraite, la vente permet de disposer d’une somme confortable, propice à la réalisation d’une donation. Cette pratique offre deux avantages majeurs : d’une part, il peut être plus bénéfique pour les héritiers de recevoir de l’argent plus tôt, pour financer des projets, plutôt que lors de la succession, surtout si certains ont déjà atteint l’âge de la retraite.

D’autre part, selon TF1, les sommes données ne sont pas imposées jusqu’à un certain plafond, qui varie selon le lien de parenté. Par exemple, 100 000 € entre parents et enfants, ce qui permet donc de réduire les droits de succession. Il est toutefois impératif que le donateur ait moins de 80 ans pour bénéficier de ces avantages fiscaux.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 3,30% sur 15 ans(1)

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider