Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Renégocier son prêt immobilier : quand et comment s’y prendre ?

Renégocier son prêt immobilier : quand et comment s’y prendre ?

Renégocier son prêt immobilier : quand et comment s’y prendre ?

Rédigé par Empruntis le 20/09/2018

Pour renégocier avec succès votre crédit immobilier, tenez-vous informé régulièrement des derniers taux d’intérêt prêt immobilier, pour guetter le bon moment. Et appuyez-vous sur un courtier pour activer le levier de la concurrence, toujours efficace pour obtenir satisfaction auprès de votre établissement prêteur...

 À partir de quand peut-on renégocier son crédit immobilier ?

Le "timing" est essentiel lorsqu’on souhaite renégocier son prêt immobilier. En premier lieu, il est important d’entamer la négociation au moment où le taux d’intérêt prêt immobilier est inférieur à celui qui était en cours au moment où vous avez contracté votre prêt. S’il est minoré de 1%, alors la démarche de négociation devient intéressante. Par exemple, au moment où vous avez obtenu votre prêt, le taux d’intérêt était de 2,3%. Si aujourd’hui, il est de 1,3% : alors vous avez tout intérêt à entamer une négociation !

En second lieu, il est important de bien choisir le moment de votre renégociation par rapport à la date de votre souscription. Plus vous la demandez rapidement après le début du paiement de vos mensualités, plus vous économiserez. Idéalement, vous n’avez pas encore remboursé la moitié du capital emprunté.

Dernier paramètre qui indique que c’est le moment de renégocier votre prêt immobilier : le capital restant dû de votre crédit est supérieur ou égal à 70 000 euros. A partir de ce seuil, l’opération devient pertinente. Vous pouvez vous créer un rappel pour être sûr de ne pas manquer l’occasion lorsqu’elle se présente !

 Le courtier immobilier est votre allié pour faire jouer la concurrence

Pour bien négocier avec votre banque ou l’organisme de prêt avec lequel vous avez souscrit, il est essentiel de savoir ce que votre interlocuteur a à perdre et à gagner. Si votre demande de négociation du taux de crédit immobilier est refusée, cela implique un risque essentiel pour l’interlocuteur qui ne prend pas en compte votre demande ; vous pourriez organiser un rachat de crédit immobilier par la concurrence. Pour cela, il suffit de vous adresser à un courtier en crédit, qui saura vous diriger vers le plus offrant. Soyez vigilant, vous devrez régler les indemnités de remboursement anticipé mais peut-être pouvez-vous négocier avec votre nouvelle banque qu’elle paie pour vous !

Si votre interlocuteur accepte de revoir à la baisse le taux immobilier de votre crédit, il garde un client et cela ne nécessite qu’un avenant au contrat déjà établi lors de la souscription du prêt. Simple et commercial, cela devrait très souvent fonctionner !

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider