Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Rachat de crédit immobilier : que devient l’assurance de prêt ?

Rachat de crédit immobilier : que devient l’assurance de prêt ?

Rachat de crédit immobilier : que devient l’assurance de prêt ?

Rédigé par Empruntis le 26/06/2018

Le rachat de crédit immobilier peut être une solution intéressante pour diminuer vos mensualités ou la durée de votre prêt immobilier. Votre assurance emprunteur doit alors être revue pour s’adapter à vos nouvelles conditions d’emprunt.

 L’assurance emprunteur prend fin avec le crédit

Si vous faites racheter votre crédit immobilier et que vous aviez souscrit le contrat d’assurance prêt immobilier proposé par votre banque, celui-ci prend fin automatiquement avec l’extinction du crédit. En effet, un rachat de crédit immobilier est en fait un remboursement anticipé et intégral de ce que vous deviez encore à la banque.

 Le cas particulier de la délégation d’assurance

Cependant, il n’est pas obligatoire de souscrire l’assurance emprunteur auprès de l’organisme de prêt : peut-être aviez-vous trouvé au moment de la souscription du prêt un contrat d’assurance de crédit immobilier plus intéressant, par exemple auprès de votre propre assureur ou par l’intermédiaire d’un courtier en assurance crédit. Dans ce cas, le contrat d’assurance n’est pas résilié. En revanche, vous devez informer l’organisme assureur des conditions de votre nouvel emprunt.

 Des avantages aussi pour l’assurance de prêt

Cette démarche permettra à votre assureur de faire évoluer votre contrat. En effet, il est probable que la diminution de vos remboursements mensuels – car c’est en général le but d’un rachat de crédit immobilier – lui permette de faire également baisser le montant de la prime de l'assurance prêt immobilier. Il est aussi probable, si votre situation personnelle ou professionnelle a évolué, qu’il modifie votre contrat dans ce sens.

 Changer d’assurance prêt immobilier lors d’un rachat de crédit immobilier, c’est possible

Si les évolutions proposées par votre assureur ne vous conviennent pas, si par exemple il entend augmenter les cotisations du fait de votre vieillissement, vous pouvez alors faire jouer la concurrence et vous tourner vers d’autres organismes. Une seule condition à remplir : que le contrat souscrit réponde aux exigences minimales de garantie de l’organisme qui a racheté votre crédit immobilier. Ces exigences minimales doivent vous être signifiées clairement au moment de la souscription du prêt, via une fiche standardisée. Vous pouvez ainsi plus facilement faire jouer la concurrence et choisir la solution la plus économique pour vous.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider