Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Prix de l'immobilier : moins de quatre acquéreurs sur dix prêts à négocier

Prix de l'immobilier : moins de quatre acquéreurs sur dix prêts à négocier

Prix de l'immobilier : moins de quatre acquéreurs sur dix prêts à négocier

Rédigé par Empruntis le 25/02/2020

Les Français qui ont le projet d’acheter un bien immobilier se montrent de plus en plus réticents à négocier le prix malgré à la hausse des tarifs, la faute à un marché en tension où le risque est grand de passer à côté d’un logement ! Néanmoins, les taux bas du crédit immobilier permettent de "rattraper" une partie de la hausse des prix...

Des prix jugés non réalistes...

Si la hausse des prix de l’immobilier fait le bonheur des vendeurs, elle n’est forcément pas du goût des acheteurs. Le baromètre de la négociation immobilière dévoilé par Logic-Immo et le JDN en février révèle que plus de la moitié des futurs acquéreurs considèrent que les prix actuels ne sont pas réalistes, comme 37,6% qui les jugent en phase avec le marché. Cette dernière part est toutefois en augmentation (+2,7 points), ce qui révèle a minima une forme de fatalisme et d’acceptation de la conjoncture. Néanmoins, les plus de 50 ans – qui ont connu un marché de l’immobilier nettement plus abordable avant la poussée des dernières années – sont les plus sévères avec les tarifs actuels puisque seulement un sur trois les estime réaliste, contre 42% des moins de 35 ans.

Les plus jeunes négocient davantage

La conjoncture favorable aux vendeurs, notamment dans les grandes agglomérations où la demande est supérieure à l’offre, incite les futurs acquéreurs à la jouer profil bas au moment de faire une offre pour le bien qu’ils convoitent. Seulement 38,7% d’entre eux affirment vouloir négocier systématiquement le prix, tandis que plus de la moitié (52,1%) envisage une phase de négociation uniquement si le tarif leur semble surélevé (+4,5 points). Ce sont les moins de 35 ans qui montrent le plus de velléités en termes de négociation (40%), en raison notamment d’un pouvoir d’achat inférieur. Avec un apport personnel et une capacité d'achat supérieurs, les plus de 50 ans choisissent davantage leurs combats et montent au créneau lorsque le prix demandé par le vendeur paraît excessif (56%).

On peut aussi négocier son prêt immobilier

Outre la négociation, il est possible de faire baisser le coût de son projet d’achat en jouant sur le financement avec un meilleur taux de crédit immobilier. Les conditions actuelles sont très favorables aux acquéreurs avec un taux moyen de 1,13% d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Mais il existe une grande différence entre les meilleurs dossiers qui peuvent espérer un prêt immobilier à 0,84% sur 20 ans, tandis que les moins privilégiés devront signer à 1,37%. Pour un emprunt de 150 000€, le delta en termes de coût est de près de 9 000€ entre ces deux taux ! Obtenir le meilleur taux de crédit immobilier selon son projet laisse donc entrevoir un impact sur le montant global de l’opération, et le recours à un courtier en immobilier est un réel atout dans cette optique.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,64%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider