Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Prêt immobilier : la part du rachat de crédit immobilier est en baisse

Prêt immobilier : la part du rachat de crédit immobilier est en baisse

Rédigé par Empruntis le 23/05/2017

Prêt immobilier : la part du rachat de crédit immobilier est en baisse

Les derniers chiffres de la Banque de France montrent une évolution toujours forte des crédits immobiliers en mars 2017.

Les encours augmentent, le taux moyen se stabilise, le taux de croissance progresse... Empruntis détaille les résultats de l'enquête mensuelle de la BdF.

La part du rachat de crédit immobilier baisse

Si en janvier 2017 la part des renégociations de crédit immobilier représentait 61,6% des nouveaux crédits à l'habitat, cette proportion recule en mars pour s'établir à 52,1% (59,8% en février). Le rachat de crédit immobilier était porté par le niveau des taux immobiliers historiquement bas. Beaucoup d'emprunteurs ont profité des seuils record pour faire racheter leurs prêts immobiliers.

Logiquement, la proportion des rachats est en baisse, bien que prépondérante, dans la production des nouveaux crédits à l'habitat. Le mouvement s'essouffle néanmoins. Celui-ci 
« s'accompagne d'une hausse de production mensuelle des crédits à l'habitat hors renégociations ».

La production de prêts immobiliers reste dynamique

Malgré la hausse des taux d'intérêt observée depuis le mois de décembre, la production de crédits immobiliers se maintient. On observe que le taux de croissance des encours augmente de +5,4% en mars. Le secteur retrouve « un taux de croissance inédit depuis 5 ans ». Toutefois, « on n'observe pas d'accélération de l'activité, qui reste extrêmement dynamique en mars.»

L'encours des crédits immobiliers s'élève à 914 milliards d'euros, avec une production pour le seul mois de mars de 32 milliards d'euros. Un montant en baisse puisqu'en décembre il était de 33,2 milliards, de 37 milliards en janvier, de 32,7 milliards en février... mais supérieur à la production d'octobre (24,5 milliards) et de novembre (27,9 milliards).

Le taux moyen observé se stabilise à 1,53% en mars, contre 1,54% en fevrier et 1,50% en janvier et en décembre. Celui-ci est en deçà du taux moyen enregistré aux mois d'octobre et de novembre avec 1,60% et 1,56%.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,46%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider