Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Prêt à taux zéro 2018 : les conditions d’accès au PTZ se sont durcies

Prêt à taux zéro 2018 : les conditions d’accès au PTZ se sont durcies

Prêt à taux zéro 2018 : les conditions d’accès au PTZ se sont durcies

Rédigé par Empruntis le 11/04/2018

En 2018, le gouvernement restreint l’accès au prêt à taux zéro en modifiant son périmètre géographique et en diminuant sa part dans le financement global. Néanmoins, les taux du crédit immobilier particulièrement bas permettent aux ménages de mener à bien leur projet d’achat même sans PTZ.

Le prêt à taux zéro (PTZ), soutien à l’achat d’un bien immobilier

Rappelons que le prêt à taux zéro a pour objectif d’aider une personne ou un couple à acquérir un bien immobilier en proposant un emprunt avantageux. Pour prétendre au PTZ, il faut être primo-accédant : c'est à dire ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années. Non seulement le taux est de 0%, mais le remboursement de ce prêt est différé de 5 à 15 ans en fonction de la durée totale du crédit immobilier. Pour l’obtenir, il faut s’adresser à des banques sous convention avec l’État et l’organisme de gestion du dispositif. En 2018, le gouvernement a décidé de modifier les conditions d’accès au PTZ.

Changement de zonage et enveloppe plus faible

Les professionnels de l’immobilier se plaignaient que la classification des zones servant de barème au PTZ n’était pas très adaptée aux réalités du marché. En 2018, cette classification a été affinée. On distingue cinq zones : A bis, A, B1, B2 et C. Les zones Abis, A et B1 sont dites "tendues", parce que le nombre de logements est inférieur à la demande. Dans ces zones, le PTZ, selon les informations présentées sur le site service-public.fr, pour l’achat d’un logement neuf est maintenu jusqu’en 2021. Dans les zones B et C, le PTZ est confirmé jusqu’en 2019, mais son enveloppe passe de 40% à 20% du montant total du prêt.

Enfin, pour en bénéficier dans l’ancien, il faudra désormais acheter son bien immobilier en zone B2 ou C et assortir cet investissement de travaux, en respectant des conditions précises. Il est possible de faire une simulation PTZ 2018 afin de vérififer si son rojet est éligible au prêt à taux zéro.

Un impact limité pour les ménages

Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA de février 2018, les taux moyens du prêt immobilier s’établissent à 1,48%, retrouvant ainsi leur niveau de 2017. Et cette baisse concerne en priorité l’achat de logements neufs dont les taux de crédit immobilier perdent 0,5%, et surtout les emprunts de longue durée. La restriction des conditions d’octroi du prêt à taux zéro peut se révéler en partie compensée par les taux bas du crédit immobilier. Rappelons qu’un taux de 1,48%, cela représente, pour un crédit de 20 ans, une mensualité de 510 euros (assurance comprise) selon une simulation effectuée sur Empruntis.com.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider