Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immo : les prix ne remonteront qu'à partir de 2022 selon Standard & Poor's

Immo : les prix ne remonteront qu'à partir de 2022 selon Standard & Poor's

Immo : les prix ne remonteront qu'à partir de 2022 selon Standard & Poor's

Rédigé par Empruntis le 19/05/2020

Les prix de l’immobilier ne sont pas une science exacte, mais lorsque Standard & Poor’s se penche sur le sujet on approche de la méthode scientifique. L’agence de notation américaine a analysé les marchés de l’immobilier en Europe et parmi eux celui de la France. Son verdict : baisse il y aura, mais elle sera très contenue. 

La thèse de l’effondrement s’éloigne

Il n’y aura pas de krach immobilier en France ! C’est la thèse que défendaient déjà les principaux acteurs du secteur ces dernières semaines à l’image de Sébastien de Lafond, le président de MeilleursAgents en parlant de baisse mais pas d’effondrement des prix. Il anticipait un recul de 5 à 10% à Paris et d’une diminution à deux chiffres seulement en dehors des grandes agglomérations. L’analyse de Standard & Poor’s vient confirmer son analyse et va plus loin encore puisque  les prédictions de l’agence de notation américaine sont même plus avantageuses pour le marché français de la pierre. 

Une baisse des prix étalée sur 2020 et 2021

S&P s’est en effet penché sur l’immobilier en Europe de l’Ouest hormis la Suisse, la totalité des autres marchés vont accuser un recul en raison des conséquences de la crise du Covid-19. Mais là où elle sera de 3% en Italie et au Royaume-Uni, 3,2% en Espagne et même 3,5% en Irlande, la baisse des prix de l’immobilier ne sera que de 1,4% en France, autant qu’en Belgique et à peine plus qu’en Allemagne (-1,2%). Cette tendance s’étalera jusqu’en 2021 avec un nouveau recul de 0,5% dans l’Hexagone alors que le  Royaume-Uni devrait connaître une année blanche et l’Italie et l’Espagne renouer avec la hausse des prix (+1% et +1,5%). Il faudra en effet attendre 2022 pour renouer avec une courbe ascendante (+2,5%), inférieure toutefois à la quasi-totalité des autres marchés européens (+3,5 % au Royaume-Uni, +5% en Espagne). L’agence de notation se projette même jusqu’en 2023 (+2,3% en France). 

Crédit immobilier : une remontée limitée des taux

Il est évidemment difficile de se prononcer sur l’évolution des taux du prêt immobilier. À court terme – et depuis le début de l’année –, ils sont orientés à la hausse sous le double effet des recommandations du Haut conseil de stabilité financière et des conséquences de la crise sanitaire sur la solvabilité des ménages. Il restent néanmoins toujours favorables aux emprunteurs. en effet, ils peuvent emprunter à partir de 0,77% sur 20 ans et le taux moyen sur la même durée s'élève à 1,30% contre 1,45% à la même période il y a un an. Ce que Standard & Poor’s souligne, c’est l’effort des gouvernements pour limiter la dégradation de la situation des particuliers via le chômage partiel et le soutien massif aux entreprises pour préserver l’emploi. L’autre indicateur qui plaide pour une hausse raisonnable des taux du crédit immobilier, c’est la politique de la Banque centrale européenne, déterminante quant aux conditions d’emprunt.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,74%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider