Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Politique de logement : ce qu'attendent les Français de l'Etat

Politique de logement : ce qu'attendent les Français de l'Etat

Rédigé par Empruntis le 15/12/2014

Politique de logement : ce qu'attendent les Français de l'Etat

Le Crédoc s’est penché, à la demande du ministère du Logement, sur la question des Français et de leurs attentes en matière de politique de logement. L’étude a été menée sur un échantillon représentatif de 2019 personnes, âgées de 18 ans et plus, du 5 juin au 7 juillet 2014.

Sur le panel de dispositifs que propose le gouvernement, l’aide à l’accession est le premier cité comme solution à la crise immobilière. En effet, 21% des Français attendent que soit défendue cette aide, contre 18% souhaitant en priorité le développement du logement social, 15% pour la mobilisation des logements vacants, 14% privilégiant l’aide à la rénovation des logements anciens. La multiplicité des priorités s’explique par la diversité des situations de chacun.

Qui défend quoi ?

Les 21% des Français qui réclament en priorité l’aide à l’accession sont souvent issus des classes moyennes supérieures, et sont plus particulièrement les personnes en couple et salariées ayant entre 25 et 39 ans, car l’accession à la propriété est souvent synonyme de projet de vie commune et de construction d’une famille. Ceux qui aspirent à cette mesure d'accession sont ceux qui sont, donc, prédisposés à l’achat.

Le soutien au logement social, qui arrive en deuxième position (18%) est surtout, lui, défendu par les ménages aux plus faibles revenus : les plus de 60 ans, les retraités et les personnes seules. Ils voient leur budget se réduire et sont ainsi contraints de s’imposer de plus en plus de restrictions sur l’alimentation, le transport, les loisirs et autres.
"Les Aides Personnelles au Logement (APL) sont placées au premier rang des priorités par les bas revenus, pour qui le logement est devenu un poste budgétaire très lourd (il accappare 48% des revenus des 25% des locataires du parc privé les plus pauvres)" selon le Crédoc.

L’aide aux jeunes actifs est défendue par 15% des Français, dont les plus concernés sont, sans surprise, les étudiants (28%) et les 18-24 ans (33%).

La mobilisation des logements vacants est une mesure attendue par 15% des Français, principalement des cadres supérieurs urbains et des personnes sensibles à l’environnement.

L'aide à la rénovation des logements anciens est, quant à elle, particulièrement évoquée par les habitants de zone rurale et naturellement ceux habitants dans les logements anciens.

Ensuite, arrivent en dernières positions la garantie du paiement des loyers et le développement du parc locatif privé.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider