Pret immobilier

Comparez facilement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Marché immobilier : les villes moyennes, grandes gagnantes de l’année 2020

Marché immobilier : les villes moyennes, grandes gagnantes de l’année 2020

Marché immobilier : les villes moyennes, grandes gagnantes de l’année 2020

Rédigé par Empruntis le 18/12/2020

La première édition des Rencontres des villes moyennes, série de conférences organisées par La Fabrique de la Cité – filiale du groupe Vinci – a révélé un net regain d'intérêt des Français en 2020 pour les villes moyennes. Outre un cadre de vie à taille humaine, elles proposent des prix de l’immobilier plus attractifs qui permettent à de nombreux ménages d’accéder à la propriété. 

Changement de paradigme

Cahors, Quimper et Charleville-Mézières : voici les trois terrains d’étude choisis par Kantar et Potloc pour scruter le succès croissant des villes moyennes depuis le déclenchement de la crise sanitaire. Hier décriées pour leur manque d’animation, ces communes de moins de 100 000 habitants attirent aujourd’hui des citadins usés par les conditions de vie dans les grandes métropoles. L’étude révèle que 40% des personnes interrogées souhaitent s’y installer ! De quoi réorienter l’évolution des prix de l’immobilier si ces déclarations sont cooncrétisées, avec la perspective de réduire la tension dans les grandes métropoles. 

Un havre de quiétude loin de l’agitation des grandes villes

Les médias mettent régulièrement en avant les effets du premier confinement de mars pour expliquer le soudain pouvoir d’attraction des villes moyennes. Mais qu’en pensent leurs habitants ? À Cahors, Quimper et Charleville-Mézières, ils soulignent un cadre de vie plus serein (pour 30% des sondés), apprécient la sûreté des lieux et la plus grande proximité avec la nature (pour 20% d'entre eux). Les personnes interrogées estiment également que ces communes présentent de bonnes opportunités d’emploi, une grande diversité de commerces, la présence non négligeable de services publics, et qu’elles sont aussi plus adaptées pour élever leurs enfants. 

Les villes moyennes favorisent la primo-accession

L’autre atout déterminant de ces villes moyennes, c’est le prix du mètre carré beaucoup plus abordable que dans les grandes villes. D’après les chiffres des notaires issus de la base de données Perval, le prix du mètre carré médian a grimpé de 1,92% pour les appartements de ces villes, contre 5,2% au niveau national, entre 2018 et 2019. La forte hausse de la dernière décennie les a globalement épargnées et cette situation combinée aux taux bas actuels du crédit immobilier permet à des ménages aux revenus moyens ou modestes d’accéder à la propriété dans ces secteurs. En Bretagne par exemple, le prix au mètre carré dans l’ancien se situe sous les 1 500€ à Quimper alors qu’il a dépassé les 3 200€ à Rennes, soit du simple au double ! Avec un crédit immobilier de 150 000€, une famille peut s’offrir un logement confortable avec 4 pièces et un extérieur dans la préfecture du Finistère, alors qu’elle devra se contenter d’un petit 3 pièces, prolongé au mieux d’un balcon, dans la capitale bretonne. Pour avoir une idée sur le financement d’un bien, une calculette de mensualités de crédit immobilier est à disposition pour permettre de découvrir combien il est possible de rembourser par mois en fonction du montant et de la durée du crédit choisi ; vous pouvez également faire le calcul de votre capacité d'emprunt, parmi les différents simulateurs de prêt immobilier que nous mettons à votre disposition. Et pour savoir si le moment est opportun pour emprunter, un baromètre des taux par région est disponible pour suivre l’évolution des taux.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,48%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider