Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Marché immobilier : la Fnaim prudente sur les perspectives

Marché immobilier : la Fnaim prudente sur les perspectives

Marché immobilier : la Fnaim prudente sur les perspectives

Rédigé par Empruntis le 18/03/2020

C’était avant le confinement en réponse à la pandémie de coronavirus : la Fnaim avait dessiné les perspectives du marché immobilier en se basant sur la dynamique des taux bas du crédit immobilier et des transactions dans l’ancien. Mais la Fédération nationale de l’immobilier avait déjà pris en compte ce paramètre qui selon elle ne menace pas le marché. Au contraire même.

La pierre, valeur refuge

La crise économique provoquée par le Covid-19 sera-t-elle clémente ou au contraire sévère pour le marché de l’immobilier ? La Fnaim n’a pas la réponse car elle est dépourvue de boule de cristal, dans un moment où l’on manque à la fois de visibilité et de recul pour prendre la mesure de cette crise sanitaire. Mais l’organisation a une boussole : la "valeur refuge" qu’incarne la pierre, encore plus à l’heure où les bourses ont dévissé ces derniers jours. Et effectivement : l’immobilier est moins sensible aux soubresauts de l’économie mondiale que les placements financiers, ce qui renforce la confiance en ce dernier. 

Crédit immobilier : pas de menace sur les taux bas

Et par ailleurs, La Fnaim parle aussi de taux immobiliers "durablement bas": car le taux directeur de la Banque Centrale Européenne demeure à un niveau faible pour relancer l’économie, et cela favorise le maintien des taux de prêt immobilier à des niveaux très bas, des valeurs telles qu'on les connaît depuis plusieurs mois. Ce ne seraient donc pas les difficultés de financement qui risqueraient de pénaliser la conjoncture immobilière dans les mois à venir, mais plutôt la problématique de la solvabilité des emprunteurs. De ce point de vue, les efforts de l’État pour prendre en charge le chômage partiel des salariés et soutenir les entreprises devraient atténuer les effets néfastes du confinement et du ralentissement général de l’activité économique dans le pays… 

Tension sur les prix

Si l’on regarde dans le rétroviseur, la Fnaim souligne que l’offre de logements a fini par se tarir dans certains territoires en raison de l’activité effrénée des derniers mois. Conséquence : la tension immobilière dans les zones les plus recherchées creuse l’écart de prix avec les secteurs périphériques ou ruraux. Dans ce même ordre d’idées, ce sont aussi les appartements qui voient leur valeur augmenter deux fois plus vite que les maisons.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,64%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider