Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Marché immobilier : la fin d’un cycle d’or ?

Marché immobilier : la fin d’un cycle d’or ?

Marché immobilier : la fin d’un cycle d’or ?

Rédigé par Empruntis le 10/08/2018

L’analyse immobilière semestrielle de la FNAIM publiée fin juin 2018 annonce un repli des transactions immobilières. La Fédération nationale estime en effet que celles-ci ont "sans doute" atteint un "plafond" en juin. Le bilan 2018 devrait cependant se clore sur un bon résultat malgré un fléchissement sur le deuxième semestre. Les taux du crédit immobiliers demeurent en effet attractifs.

 Les transactions immobilières sur le premier semestre

Les adhérents de la FNAIM ont réalisé 950 000 transactions sur le premier semestre 2018. Sur 12 mois, cela représente une évolution de +3,4% des ventes de logements. Cependant, depuis décembre 2017, les transactions ont baissé de 1%. C’est cette diminution qui amène le premier syndicat des professionnels de l’immobilier à déclarer que "les ventes de logements ont sans doute atteint un plafond". Une analyse conforme aux craintes générales sur les tensions à venir du marché immobilier.

 La FNAIM étudie la hausse des prix de l’immobilier

L’analyse semestrielle de la FNAIM revient aussi sur l’augmentation de 4,3% en moyenne des prix du mètre carré en France depuis un an pour s’établir à 2 586€. La hausse est plus flagrante en Ile-de-France où la progression s’élève à 5,2% (6,2% pour les appartements et 3,2% pour les maisons). En province, l’évolution des prix se chiffre à 3,9% avec de grandes disparités selon les villes. Bordeaux voit ses prix grimper de 9,1% alors que Marseille enregistre une hausse de 1,8% et Dijon se stabilise à +0,2%. Du côté des loyers, pas d’évolution majeure. A Paris, Nantes et Toulouse, les prix au mètre carré ont subi une hausse inférieure à 1%, Lille, Strasbourg ou encore Lyon voient leur prix augmenter de 1% à 2%. Seules Marseille, Rennes, Bordeaux et Dijon enregistrent une hausse des loyers supérieure à 2%.
Pour étudier vos possibilités d'emprunt, essayez notre simulateur de tableau d'amortissement.

 Immobilier : les taux bas maintiennent le moral des acheteurs

La FNAIM profite de la publication de son analyse semestrielle pour diffuser les résultats d’une étude commandée auprès de l’IFOP sur le moral des Français sur la perspective d’un achat immobilier. Malgré la hausse des prix au mètre carré, 62% des sondés considèrent la situation économique favorable pour investir dans du locatif. 77% envisagent quant à eux de devenir primo-accédant dans le contexte actuel.

Enfin, 61% pensent la période favorable à l’achat et 44% à la vente. Un engouement qui s’explique par le maintien des taux bas du crédit immobilier (1,46% en moyenne en mai d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA). Enfin, plusieurs sources comme MeilleursAgents mettent en garde contre une remontée prochaine des taux du crédit immobilier…

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider