Pret immobilier

Comparez facilement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Marché immobilier : la Covid-19 stabilise les prix

Marché immobilier : la Covid-19 stabilise les prix

Marché immobilier : la Covid-19 stabilise les prix

Rédigé par Empruntis le 05/10/2020

Ni hausse effrénée, ni effondrement des prix : le marché de l’immobilier est en voie de stabilisation d’après MeilleursAgents, après un mois de septembre 2020 très calme (+0,2%). La raison de cette courbe aplanie ? Le rééquilibrage entre l’offre et la demande dans le contexte de fragilisation de la solvabilité des emprunteurs.

La demande d'acquisitions faiblit malgré les taux immobiliers bas

La frénésie du marché immobilier des dernières années, ponctuée d’un bilan en 2019 dépassant le million de transactions, a bel et bien vécu. Certes, les taux immobiliers bas sont toujours d’actualité : ces taux étaient encore à 1,24% en moyenne d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, soit à peine plus que douze mois auparavant (+0,08 point). Mais le resserrement des conditions d’octroi en fin d’année dernière avait déjà réduit les candidats au crédit immobilier, les banques se montrant plus sélectives avec les demandeurs sans apport personnel ou aux revenus modestes. Et la Covid-19 est venu ajouter une couche d’incertitudes et fragilisé la situation financière de nombreux actifs, les plongeant ainsi dans une situation incompatible avec l’emprunt immobilier. Le chômage devrait terminer l’année à 11% de la population active, selon la Banque de France, alors qu’il frôlait les 8% l’hiver dernier...

Paris et les grandes villes en recul

Conséquence : la demande d'acquisition immobilières est moins forte, les transactions immo baissent et les prix n’enflent plus. Ils reculent même dans les grandes métropoles ! Six des dix plus grandes villes de province sont en baisse. La tension immobilière est moins forte, MeilleursAgents la mesure chaque mois et ne relève plus que 5% d’acheteurs en plus que de vendeurs à Lyon et 3% à Rennes. La tendance à Lyon maintient les prix sous les 5 000€/m² dans l’ancien, ce qui demande toujours un gros effort à l’achat… Avec un budget de 400 000€, on peut s’offrir en moyenne un appartement de 75 m² en incluant le coût des frais de notaire. Un prêt immobilier de 350 000€ complété par un apport personnel de 50 000€ va permettre de financer cette acquisition à raison de mensualités hors assurance dépassant 1 650€ sur 20 ans (TAEG de 1,30%). Pour une telle opération, il sera nécessaire d’afficher des revenus du foyer d’au moins 5 200€ pour voir son dossier de demande de prêt immobilier validé par l’établissement prêteur pour ne pas dépasser un taux d’endettement de 33%.

Le marché immobilier parisien ne fait pas exception. Lui aussi voit ses prix plafonner – à 10 500€/m² tout de même –, lui aussi voit le tarif des transactions signées en septembre reculer (-0,5%) et lui aussi doit composer avec un déséquilibre moins prononcé entre offre et demande (+6% seulement). Pour les porteurs de projet qui souhaiteraient découvrir combien il est possible d’emprunter, ils peuvent utiliser un simulateur de prêt immobilier pour préparer leur acquisition.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,73%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider