Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Marché de l’immobilier francilien : bilan et prévisions

Marché de l’immobilier francilien : bilan et prévisions

Rédigé par Empruntis le 09/12/2014

Marché de l’immobilier francilien : bilan et prévisions

Empruntis.com revient, pour vous,  sur la conjoncture immobilière actuelle afin de vous aider à appréhender plus facilement l’étude du marché de la vente. 

Les prix des biens sont-ils à la baisse ? Si oui, pour quels types de logement ? Est-il avantageux ou non d’acheter tout de suite ? Ne vaut-il pas mieux reporter l’achat à plus tard ? Quelles sont les prévisions pour fin 2014 ? Et idéalement pour 2015 ?

Autant de questions qu’il faut se poser avant toute démarche d’acquisition et auxquelles nous essaierons au mieux de répondre.

Les ventes immobilières sont figées 

L’activité du marché des logements en Ile-de-France stagne toujours autant qu’en 2013, et ce pour tous types de logement confondus. Elle reste inférieure en moyenne de 10% à celle d’un 3ème trimestre des 10 dernières années, contre 18% à celle d’une période de haute activité. Elle inscrit ainsi 2014 dans une inertie constante des ventes.

 

Les logements anciens sauvent la donne ! 

La stagnation des ventes est moins sensible pour les logements anciens puisqu’on enregistre une augmentation, par rapport à 2013, de 3%. Bien que peu dynamique, le marché reste néanmoins actif.
Les hausses ne sont pas les mêmes partout puisqu’elles s’estompent davantage lorsqu’on s’éloigne du cœur de l’agglomération. Paris attire ! Grâce notamment aux taux d’intérêts immobiliers historiquement bas ainsi que la fin du dispositif d’abattement de 25% sur les plus-values.

 

   

Paris

Petite Couronne

Grande Couronne 

Ile-de-France

  Appartements 

Nombre de Ventes

8160

12300

8740

29000

Evolution sur 1 an

7%

-1%

1%

2%

Ecart/T3 moyen des 10 dernières années*

-9%

-9%

-14%

-10%

  Maisons

Nombre de Ventes

n.s

3710

9850

13580

Evolution sur 1 an

n.s

9%

1%

3%

Ecart/T3 moyen des 10 dernières années *

n.s

0%

-10%

-8%

  Total

Nombre de Ventes

8180

16010

18590

42780

Evolution sur 1 an

7%

1%

1%

2%

Ecart/T3 moyen des 10 dernières années *

-9%

-7%

-12%

-10%

 *Variation entre le nombre de ventes du 3ème trimestre 2014 et celui d’un 3ème trimestre moyen de la période 2004/2013

Source Base BIEN –Notaires Paris-Ile-de-France

Un bref pic de hausse des prix suivi d’un retour à la normale 

         Certains prix sont légèrement à la hausse, pour les 2ème et 3ème trimestres de l’année 2014, notamment ceux des maisons (3,3% en 3 mois atteignant les 303 300 € en moyenne), ceux des appartements (0,5%). 

Une exception est tout de même à signaler : celle des prix des appartements anciens (0,3% de baisse du prix du m2).  Mais rassurez-vous ! L’inflation est habituelle en cette période de l’année, particulièrement pour les maisons, puisque les familles veulent réaliser leur acquisition avant la rentrée.

Retour à une baisse constante pour la fin du 3ème trimestre 2014 :

Hormis les légères hausses des prix, indiquées plus haut, la tendance est à la baisse. Sur une échelle annuelle, les prix régressent pour les appartements anciens (dans Paris : 1,9% ; en Petite Couronne : 0,7% et en Grande Couronne : 2,5%) et pour les maisons (0,5%). 

Où en sont les prix de l’immobilier en cette fin d’année 2014 ?                

Bonne nouvelle ! La tendance à la baisse est confirmée malgré la petite hausse habituelle de la rentrée ! Et ceci grâce au calcul de l’indicateur avancé se basant sur les avant-contrats déjà établis. Permettant ainsi de dire par exemple, que le prix du m2 à Paris passerait sous la barre des 8000 € symboliques d’ici fin 2014 !

Source Base BIEN –Notaires Paris-Ile-de-France 

Pour avoir une idée plus précise de l’évolution des prix voici quelques chiffres : pour les maisons, la baisse des prix sera de 0.6% en Ile-de-France, de 2% en Seine-et-Marne et de 1,3% en Grande Couronne d’ici fin 2014, pour les appartements de 1,1% en Ile-de-France, contre 1,2% dans Paris  sur une période d’un an, et seraient plus ou moins stables dans les Hauts-De-Seine 0,2%.

Les perspectives de changements profonds restent néanmoins réduites et laissent à penser que la tendance actuelle de baisse légère des prix va bien se poursuivre les années à venir, sans opérer pour autant un rebond considérable.

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider