Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Logement à Paris : les programmes des candidates

Logement à Paris : les programmes des candidates

Rédigé par Empruntis le 27/03/2014

Logement à Paris : les programmes des candidates

On l’a compris, la période est aux élections municipales. Dimanche, les Français choisiront le maire de leur ville si cela n’a pas déjà été fait la semaine dernière.

Choisir son maire c’est choisir aussi la politique du logement de sa ville
. Alors pour vous aider à y voir plus clair, Empruntis.com n'a pas décrypté les programmes de logement des 36 000 communes françaises mais nous nous sommes penchés sur ceux de la ville de Paris et ses 2,3 millions d'habitants. 

Pour ces élections parisiennes, deux candidates s'affrontent. D’un côté, la socialiste Anne Hidalgo qui veut « provoquer un véritable choc sur le marché du logement […] bousculer les habitudes, innover, transgresser, les frontières territoriales et idéologiques ». Et de l’autre, la candidate UMP, Nathalie  Kosciusko-Morizet qui propose, elle,  « un plan Marshall pour le logement ».  

Que se cache-t-il derrière ces objectifs un tantinet ambitieux ? Voici leur programme :

 

Nouveaux logements :

Les deux candidates affichent le même objectif : 10 000 nouveaux logements par an, et sur les moyens, les programmes diffèrent assez peu :

 

Anne Hidalgo (PS)

Nathalie  Kosciusko-Morizet (UMP)

 
- Alléger les normes de construction

- Simplifier les règles d’urbanisme

- Créer une taxe sur les résidences secondaires

- Transformer 200 000m2 de bureaux  en habitation

- Autoriser la mixité (logements/bureaux) des immeubles de 50m

- Réviser les règles de construction


- Construire 6 000 logements par an

- Convertir 3 fois plus de bureaux en logement

- Récupération de logements vacants

- Récupérer et aménager les terrains abandonnés

- Réhabiliter 1 500 logements dégradés

- Lancer de nouvelles grandes opérations d’urbanisme (ex Bercy-Charenton)

Logements sociaux :

Ici encore, les deux candidates ont  le même objectif (fixé par la loi) de 25% de logements sociaux en 2025, cependant, le reste de leur programme diffère quelque peu sur ce sujet : 

Anne Hidalgo (PS)

Nathalie  Kosciusko-Morizet (UMP)


- 25% de logements sociaux en 2025, 30% en 2030

- Mettre en ligne l’offre de logements sociaux vacants pour une candidature directe des internautes

- Favoriser les échanges de logements entre les locataires

 - Etendre le rôle du Groupement Parisien Inter-bailleurs de Surveillance en charge de la sécurité dans les HLM


- 25% de logements sociaux en 2025

- Pour chaque logement social créé, création d’un logement disponible pour les classes moyennes

- Evincer « les fauteurs de trouble du parc social »

- Eviter les concentrations de logements sociaux

- Création d’un jury de citoyens pour l’attribution des logements sociaux

- Favoriser les places à ceux qui remplissent une mission d’intérêt général 


Propriétaires et locataires :

 La candidate de l'UMP veut clairement développer l'accès à la propriété dans la capitale, de son côté, la candidate socialiste propose davantage de mesures pour mieux protéger les locataires

Anne Hidalgo (PS)

Nathalie  Kosciusko-Morizet (UMP)


- Création du droit de « postemption » : si un locataire ne peut pas acquérir son logement alors qu'il est menacé de vente à la découpe, la ville pourra racheter le bien.  
- Développer l'accompagnement social dans le logement pour éviter le plus possible les risques d'expulsions.

- Lutter contre l'insalubrité et les marchands de sommeil



- Vendre 20% des nouveaux logements à un prix inférieur de 25% à celui du marché

- Relever les plafonds et les montants des prêts à taux zero de la ville

- Aider les occupants de logements sociaux à devenir propriétaires en réduisant le prix du bien en fonction des années habitées


Logement énergétique : 

 Très peu de divergences en ce qui concerne le logement énergétique, les deux prétendantes à la mairie de Paris s'engagent à développer les logements mieux isolés  : 

Anne Hidalgo (PS)

Nathalie  Kosciusko-Morizet (UMP)


- Favoriser la réalisation de toitures végétalisées

- Perfectionner l’isolation thermique

- Favoriser la rénovation énergétique des logements privés avec notamment la création d’une Société d’Economie Mixte




Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,56%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider