Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Logement : ce que les petits candidats proposent

Logement : ce que les petits candidats proposent

Rédigé par Empruntis le 12/03/2012

Logement : ce que les petits candidats proposent

Par petits, ne vous méprenez pas, nous n’avons pas voulu suggérer qu’ils étaient moins importants ! Mais simplement qu’ils n’appartenaient pas aux deux courants politiques majoritaires, à savoir l'UMP ou le PS. Donc, après avoir détaillé les programmes de François Hollande et de Nicolas Sarkozy, nous nous sommes attelés à détailler ceux des autres candidats. Florilège

Marine Le Pen (Front National)

La fille de Jean-Marie Le Pen fait du logement social son cheval de bataille pour 2012. Elle préconise d’instaurer une préférence nationale pour l’attribution des logements sociaux et de réaliser un audit sur « les conditions d’occupations des logements sociaux ». Pas de détail supplémentaire sur cette mesure. Néanmoins, le Front National s’explique sur le premier volet du chapitre consacré aux logements sociaux : « L’objectif n’est pas de construire le plus possible de logements sociaux, mais d’attribuer les logements existants de la manière la plus juste. Les critères sociaux passent au second rang derrière les papiers d’identité ».

Parallèlement, Marine Le Pen propose de mettre en place un « chèque premier logement » qui permettrait aux primo-accédants de bénéficier d’un crédit d’impôt pour leur premier achat immobilier.

Pour finir la candidate souhaite démolir les cités construites entre les années 1955 et 1970 pour les remplacer par « un habitat de taille et d’esthétique traditionnelles ».

François Bayrou (Modem)

Le candidat Modem a promis d’organiser une « conférence nationale du logement » dès qu’il sera élu. L’objectif ? Mettre sur la table un certain nombre de sujets : les normes, la mixité, le contrôle de la loi SRU, l’habitat indigne, la mise sur le marché ou à disposition de nouveaux terrains à bâtir et l’aménagement du territoire.

En outre, François Bayrou a signé un contrat social avec la Fondation Abbé Pierre. A ce titre, il souhaite remplacer les cautions locatives par une mutuelle initiée par l’Etat. Cette mesure vise à rassurer les propriétaires face aux risques d’impayés et donc, de ramener les 500 000 logements vacants sur le marché.

De même, le candidat souhaite réévaluer l’obligation de 20 % de logements sociaux à 25 %. Enfin, le candidat centriste souhaite favoriser les projets immobiliers sur des zones urbaines, plutôt que sur des nouveaux terrains naturels voire même agricoles. Pour cela, il compte sur des outils d’aménagement du territoire. Rien de plus précis à ce jour.

Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche)

« Le logement est un bien fondamental qu’il ne faut pas laisser aux mains du marché », explique le candidat du Front de gauche. Avant d’ajouter : « Le logement est trop cher en France ». Face à ces deux constats, Jean-Luc Mélenchon veut encadrer les loyers et les faire baisser. Le candidat vise des loyers qui atteignent 20 % des revenus d’une famille.

En outre, le candidat a prévu de construire 200 000 logements sociaux chaque année, soit plus que ce qui est prévu par la Fondation Abbé Pierre. Autres mesures promises : l’application de la loi sur les réquisitions et l’interdiction des expulsions.

Eva Joly (Europe Ecologie – les Verts)

L’objectif principal de la candidate écolo est derendre les logements plus…écologiques ! Jusque-là pas de surprise. Sur ce point, les logements des personnes à revenus modestes seront considérés comme prioritaires. Eva Joly a fixé comme deadline 2050.

Autre mesure : aider les personnes qui ne parviennent pas à trouver un logement. Comment ? En réquisitionnant tous les logements vacants. Parallèlement, des logements très sociaux seront construits pour les 20 000 personnes prioritaires au Dalo (Droit au logement opposable).

En tout, la candidate vise 500 000 logements construits par an, dont 160 000 logements sociaux (12 000 logements seront réservés aux jeunes). Dernier point : l’encadrement des loyers.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider