Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. L’immobilier : la meilleure des complémentaires retraite ?

L’immobilier : la meilleure des complémentaires retraite ?

L’immobilier : la meilleure des complémentaires retraite ?

Rédigé par Empruntis le 16/12/2019

En plein débat sur les retraites, il est une certitude : il est toujours plus prudent de se préparer un complément de revenus pour ne pas subir une violente chute à son départ de la vie active. Et dans cette optique, l’investissement immobilier demeure une valeur sûre pour préparer sa retraite. Plus encore dans le contexte actuel des taux bas du crédit immobilier !

 Le déséquilibre du système des retraites doit alerter

La réforme des retraites voulue par le gouvernement cristallise les angoisses d’une (grande) partie de la population : près de sept Français sur dix soutiennent le mouvement de contestation contre le projet d’après une enquête Harris Interactive. Les deux tiers souhaitent que le projet soit modifié et plus d’un sur cinq veut son annulation. Le déficit chronique du régime des retraites – 8 à 17 milliards d’euros en 2025 – exige pourtant de changer les choses pour équilibrer les comptes et garantir sa viabilité pour les prochaines générations. Face au flou actuel, ces dernières ont tout intérêt à protéger leurs arrières.

 Acheter sa résidence principale pour s’alléger d’une charge

Il existe des systèmes de retraite complémentaire avec leur régime en points. Mais c’est la pierre qui constitue pour beaucoup un vrai gage de sûreté pour compléter sa future pension de retraite. L’investissement immobilier permet en effet de se constituer un capital, qui permettra ensuite de ne pas avoir à régler chaque mois un loyer, et même d’en percevoir. L’immobilier est "un actif protecteur qui permet de préparer l’avenir" comme l’explique Henry Buzy-Cazaux, président de l'Institut du Management des Services Immobiliers dans Capital. Devenir propriétaire de son logement allège en effet à long terme du versement d’un loyer, qui peut représenter jusqu’au tiers des revenus.

 Investir à crédit pour diversifier ses revenus

Si l’acquisition est signée suffisamment en amont de la fin de carrière, avec une durée de remboursement du crédit immobilier entre 15 et 25 ans dans la plupart des cas, son propriétaire n’aura plus à s’acquitter des mensualités une fois que l’heure du départ en retraite aura sonné. Cela contrebalance la perte de revenus et préserve le pouvoir d’achat pour profiter de son temps libre ! Par ailleurs, l’investissement locatif peut être supporté durant la vie active par la perception des loyers si ces derniers couvrent les mensualités de prêt immobilier. La pierre a en effet cette particularité qu’elle permet d’investir à crédit, ce que ne permettent pas les produits financiers !

 Des taux immobiliers incitatifs

Si les prix ont augmenté (+9% en France sur les dix dernières d’après le baromètre MeilleursAgents), cela constitue un argument supplémentaire pour investir dans la pierre afin de bénéficier de cette valorisation sur le long terme en vue de la retraite. Et le taux du crédit immobilier à 1,12% en moyenne selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA rend l’acquisition accessible : le coût d’un prêt immobilier de 200 000€ sur 20 ans a fondu de près de 54 500€ à moins de 23 000€ en cinq ans en passant d’un taux hors assurance de 2,50 à 1,10%.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,75%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider