Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier : les taux de crédit au beau fixe, mais le printemps se fait attendre

Immobilier : les taux de crédit au beau fixe, mais le printemps se fait attendre

Immobilier : les taux de crédit au beau fixe, mais le printemps se fait attendre

Rédigé par Empruntis le 06/04/2018

Comme chaque début de mois, Empruntis vous donne rendez-vous pour revenir sur l’actualité des taux immobilier. En résumé, les beaux jours reviennent et les taux restent doux.

En avril, les taux ne se découvrent pas d’un fil

Sur une trentaine de barème reçus de la part de nos partenaires bancaires, nous pouvons souligner que la moitié d’entre eux est en baisse de 5 à 20 centimes. Quant à l’autre moitié 2/3 tiers stagnent, seul 1/3 connait une hausse de 5 à 10 centimes.  Ces légères variations nous permettent de souligner une stabilité générale.

Dans ce contexte, l’ensemble des taux moyens reste identique comparé au mois dernier. Quant aux taux mini, nous pouvons observer une légère baisse sur les courtes durées soit 7 et 10 ans.

Donc les durées les plus demandées par les emprunteurs (15 et 20 ans) présentent respectivement des taux mini de 1,05% et 1,20%.

Au vu de l’actualité des taux de prêt immobilier, n’hésitez pas à consulter nos services afin de franchir le pas de l’acquisition et surtout d’accéder au meilleur taux !

Le printemps de l’immobilier manque de ponctualité en 2018

« Les établissements bancaires ne peuvent pas se permettre d’attendre l’arrivée du printemps immobilier pour maintenir leur productivité. Dans ce contexte, les banques poursuivent leur stratégie accommandante en conservant des politiques d’octroi et des taux très favorables. Cette dynamique est d’autant plus nécessaire au vu de l’augmentation des prix ou encore des mesures législatives prises pour 2018 comme le recentrage des aides à l’accession. » explique Cécile Roquelaure, Directrice de la communication et des études chez Empruntis.

Ce dernier critère amplifie bien évidemment le manque d’offres et la difficulté à devenir propriétaire. Nous devrons donc nous munir de patience pour observer un choc d’offre. Cette finalité s’observera peut-être via les projets de loi que ce soit à travers la loi ELAN ou encore l’ « action de cœur ville » censée dynamiser 222 centres ville !

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider