Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. PTZ dans l'ancien : Les avantages pour les primo-accédants

PTZ dans l'ancien : Les avantages pour les primo-accédants

Rédigé par Empruntis le 30/06/2016

PTZ dans l'ancien : Les avantages pour les primo-accédants

Depuis janvier 2016, le prêt à taux zéro (PTZ) est accessible aux primo-accédants qui souhaitent investir dans l’ancien avec travaux sur l’ensemble du territoire français. Le but est de favoriser l’accès à la propriété chez les primo-accédants. Six mois après cette évolution législative, quel est le bilan de cet élargissement ?

PTZ dans l'ancien : quel impact sur votre coût d’acquisition ?

Si on constate effectivement que le PTZ dans l’immobilier ancien fonctionne moins bien que dans le neuf, il n’en reste pas moins que ce PTZ affiche tout de même un allégement significatif sur votre coût d’acquisition.

« Le PTZ dans l’ancien est un coup de main non négligeable dans les zones où les prix de l’immobilier sont bas, note Cécile Roquelaure, Directrice Communication et Etudes d’Empruntis, l’enveloppe de financement à 0% d’intérêts permet de baisser le coût du crédit et de libérer du pouvoir d’achat ».

Comment obtenir votre prêt à taux zéro ?

Plusieurs conditions sont à remplir pour accéder au PTZ ancien. La quote-part de travaux doit respecter 25% de l’enveloppe d’acquisition, soit au moins un tiers de la valeur d’achat du logement. Les travaux doivent correspondre à, au moins, l’un de ces critères :
- la création de surfaces habitables supplémentaires ou l’aménagement de surfaces habitables,
- la modernisation du bien,
- l’assainissement,
- à des travaux d’économies d’énergie.

De plus, le PTZ dépend de la composition de votre foyer (nombre de personnes destinées à occuper le foyer fiscal) et votre montant de ressources (revenu fiscal de référence). Il varie aussi en fonction de la zone où vous souhaitez investir (zones A, B ou C prévues par la loi).

Quels gains faites-vous sur votre coût d’acquisition ?

Ainsi, pour l’achat d’une maison à Lampault (Tarn) de 123 000 € comprenant 46 000 € de travaux, un foyer composé d’une personne avec un revenu fiscal de référence de 24 000 €, aura un coût du crédit de 11 494 € quand, en même temps, le PTZ représentera 49 200 € et le prêt bancaire 73 800 €. La baisse du coût de l’acquisition s’élève donc à 15 704 €.

De même, pour un foyer composé de 2 personnes avec un revenu fiscal de référence de 30 000 € souhaitant acheter un appartement ancien à Grenoble (Isère) d’une valeur de 140 000 € comprenant 35 000 € de travaux, celui-ci obtiendra un PTZ de 56 000 € soit un coût du crédit s’élevant à 10 507 €, ce qui revient à une baisse de 23 546 € de ce coût.

 

Bon à savoir
Vous souhaitez acquérir votre première résidence principale ? Pensez à calculer vos droits au prêt à taux zéro sur Empruntis.com.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,46%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider