Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier : remontée des taux d’intérêt en juillet

Immobilier : remontée des taux d’intérêt en juillet

Rédigé par Empruntis le 01/08/2013

Immobilier : remontée des taux d’intérêt en juillet

« Fidèles à la tradition estivale », les taux d'intérêt fixes des crédits immobiliers sont repartis à la hausse. Les banques ont de fait relevé leurs barèmes de taux en juillet, avec des variations comprises entre +0.10 % et +0.15 % sur un mois. Désormais, les durées de référence s’établissent respectivement à 3.10 % et 3.45 %, contre 2.95 % et 3.35 % en juin.  

« La réalité aujourd’hui, au-delà de ces moyennes faciales, est que nous avons plus de difficultés à obtenir de grosses décotes », analyse Maël Bernier, Directrice de la Communication chez Empruntis.com. Il y a deux mois, il existait une grosse différence entre les barèmes affichés et ce que nous obtenions en réalité pour la majorité des dossiers. Il n’était pas rare en effet de négocier des taux inférieurs de 0,50% aux taux affichés par la banque. Aujourd’hui, cette marge de manœuvre s’est réduite autour de 0,20%/0,30% ».

Une « marge de manœuvre réduite » qu’il convient de nuancer, et pour cause… Les taux d’intérêt demeurent malgré tout « exceptionnels ». Les précédents records de 2010 s’établissaient « autour de 3.50 % sur 20 ans, nous sommes donc en deçà », confirme Maël Bernier.

Par ailleurs, la saison estivale est une période calme pour les banques. « Elles ont en réalité du mal à traiter les dossiers en raison des périodes de vacances », explique Maël Bernier. L’augmentation des taux va donc leur servir de « variable d’ajustement ».

Troisièmement, la rentrée marque le deuxième temps fort immobilier de l’année. « C’est le moment où les banques relancent leur production pour répondre à la demande d’acquisition de l’automne ».

Pour toutes ces raisons, la hausse de juillet n’augure pas de remontée des taux d’intérêt. « Les taux ne vont pas bondir de 50 points de base d’ici la fin de l’année, ou alors ce serait en réaction à l’aggravation brutale du contexte économique déjà mauvais », conclut Maël Bernier.

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider