Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier : pour la baisse des frais de notaire, il faudra attendre

Immobilier : pour la baisse des frais de notaire, il faudra attendre

Immobilier : pour la baisse des frais de notaire, il faudra attendre

Rédigé par Empruntis le 13/05/2020

En raison des mauvaises perspectives économiques engendrées par la crise sanitaire, la baisse des frais de notaire est repoussée au 1er janvier 2021. Une décision qui intervient dans un contexte de remontée des taux d’intérêt pour les prêts immobiliers.

Une baisse des frais de notaire marginale

La crise sanitaire a non seulement eu un impact sur les décisions d'achat, mais a en effet également eu raison de la nouvelle loi qui devait entrer en vigueur le 1er mai 2020 au bénéfice des acquéreurs : la baisse des frais de notaire est décalée au 1er janvier 2021 pour le gouvernement. Pour rappel, ils représentent 7 à 8% du montant d’une transaction immobilière dans l’ancien et 3 à 4% dans le neuf, et sont majoritairement composés d’impôts et de taxes qui, eux ne baissent pas. Les honoraires du notaire représentent en effet moins de 20% de ces frais et la baisse de 1,9% prévue restera symbolique. Pour un bien immobilier de 400 000€ dans l’ancien, l’acquéreur n’économisera que 68€ environ. Mais c’était malgré tout bon à prendre en raison de la hausse des prix dans la pierre ces dernières années !

Des négociations possibles

En attendant un potentiel recul des tarifs, les acheteurs peuvent toujours solliciter auprès des notaires une remise sur leurs émoluments, jusqu’à 10% par tranches d’assiette de 150 000€. Ce qui n’est pas négligeable dans un contexte où les taux d’intérêts du crédit immobilier augmentent quelque peu. En effet, depuis le début de l’année 2020, ils sont repartis à la hausse : les taux réels ont ainsi augmenté de 0,08 point d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Et entre la crise sanitaire actuelle et les recommandations du Haut conseil de stabilité financière en fin d’année dernière, les banques sont plus sélectives sur les critères d’emprunt.

Face à cette congestion du marché, le recours à un courtier en prêt immobilier peut être déterminant. Non seulement il fait gagner du temps, mais son savoir-faire sécurise les chances de l’emprunteur de voir son dossier accepté, en plus d’optimiser les chances de bénéficier des meilleures conditions de financement en négociant auprès des établissements bancaires les plus à même de leur proposer la meilleure offre.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,74%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider