Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier parisien : un début d’accalmie voire de baisse

Immobilier parisien : un début d’accalmie voire de baisse

Rédigé par Empruntis le 10/08/2011

Immobilier parisien : un début d’accalmie voire de baisse

Après 39 % de hausse en deux ans, 20 % sur les 12 derniers mois et 7,6 % depuis janvier, les prix immobiliers parisiens n’ont progressé que de 0,2 % au mois de juin 2011. En banlieue, la grande couronne est également stable, à + 0,2 % au mois de juin. Sur les trois départements de la petite couronne, seuls les Hauts-de-Seine ont vu leurs prix baisser (- 0,7 %), à l’inverse du Val-de-Marne (+ 0,1 %) et de la Seine-Saint-Denis (+ 0,6 %).

Si l’on en croit les pronostics de MeilleursAgents.com, site immobilier, le marché immobilier parisien est au bord du retournement : « Le scénario de retournement du marché parisien et, par extension, du marché francilien n’apparaît pas encore dans les statistiques officielles, et pourtant il se confirme mois après mois. Les prix ne progressent plus (+ 0,2 % à Paris en juin) et sont même orientés à la baisse dans certaines zones. A Paris, le volume des transactions est en baisse de plus de 10 % par rapport au printemps 2010 et les délais de vente s’allongent ».

Deux scenarii se profilent donc. Le premier prévoit un « atterrissage des prix sur 3 à 4 trimestres à partir de la rentrée prochaine ». Les volumes de transaction baisseraient, tout comme les prix, de manière graduelle selon les zones et la qualité des biens immobiliers. « Ce scenario est le plus probable », estime MeilleursAgents.com.

Second cas de figure. En fonction de l’évolution du climat macro-économique, le climat immobilier pourrait souffrir d’une récession encore plus importante que celle de 2008-2009, avec une « baisse généralisée des prix et une chute soudaine des volumes de transactions ».

Mais MeilleursAgents.com se veut rassurant : « Dans tous les cas, il faut éviter les généralisations : tout ne se vend pas vite et cher, tous les biens ne voient pas leurs prix augmenter, mais inversement tous les prix ne sont pas en baisse, tous les quartiers ne se valent pas et la qualité d’un bien est l’élément fondamental constitutif du prix ».

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider