Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier neuf : vers un retour de la confiance

Immobilier neuf : vers un retour de la confiance

Rédigé par Empruntis le 13/11/2015

Immobilier neuf : vers un retour de la confiance

Au 3ème trimestre 2015, la Fédération des Promoteurs Immobiliers de France (FPI) note pour le 4ème trimestre consécutif une augmentation des ventes, mais moins nette que sur le 1er semestre.

La FPI indique que si les investisseurs sont toujours présents, les propriétaires accédants semblent toujours en difficulté pour concrétiser leurs projets. Et cela ne serait pas dû uniquement à l’accès au crédit. Mais plutôt à une offre nouvelle de logements qui ne se développe pas au rythme de la demande.

Le dispositif Pinel, un véritable accélérateur

La FPI confirme l’efficacité du dispostif de la loi Pinel avec 10 906 ventes au 3ème trimestre, en hausse de 55,5%. Un acheteur sur 2 dans le neuf serait un investisseur.

Les investisseurs qui boudaient depuis la Loi Duflot, ont ainsi retrouvé le chemin de l’immobilier. Et ce phénomène était perceptible dès septembre 2014 dans les intentions des emprunteurs qui sollicitent Empruntis pour leur financement.

Un retour de confiance marqué par 2 atouts forts de ce nouveau dispositif : une souplesse importante (choix de la durée) et la possibilité de louer à ses ascendants et descendants, un choix cohérent avec les modifications de notre société et les difficultés de logement des jeunes et des seniors. A noter cependant que la FPI précise que cette hausse concerne surtout l’Ile-de-France, la province restant en retrait.

Devenir propriétaire dans le neuf

Selon la FPI, l’accession enregistre une hausse limitée de 4,7% par rapport au 3ème trimestre 2014. Si les acteurs pointent du doigt des problèmatiques de financement, force est de constater cependant que les leviers du crédit côté banque étaient bien présents en 2015 : taux bas, réouverture des durées longues depuis le printemps 2014 et une forte volonté d’accompagner les projets y compris sans apport.

Favorisé par des droits de mutation (appelés communément frais de notaire) plus faibles que dans l’ancien, le neuf présente cependant un écart de prix notable. Un écart difficilement absorbable dans le cas d’une revente dans un temps court car la dévaluation du bien est plus forte que dans l’ancien. Mais dans le cas d’un primo-accédant appelé à rester quelques années, le gain sur des travaux éventuels est à prendre en compte. Ainsi selon une étude de l’IPSOS réalisée cet été, la seconde motivation d’achat dans le neuf est l’absence de travaux à réaliser, qui est citée par près d’un tiers des intentionnistes (28%).

Le futur PTZ+, une très bonne nouvelle pour le marché du neuf

Les annonces récentes du gouvernement en faveur de l’accession sont très favorables au secteur. En effet, le relèvement des plafonds de revenus, une augmentation de la part finançable à taux zéro, un allongement du PTZ et du différé vont favoriser l’accès à la propriété dans le neuf. Cependant, il faudrait que les biens disponibles soient suffisants. Et cela reste un point de tension sur ce marché.

La FPI note ainsi le recul du niveau de l’offre disponible (‐0,3%) dont le niveau passe sous le niveau des 12 mois théoriques de commercialisation.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,56%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider