Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier neuf : le pouvoir d’achat des Français en recul dans 6 villes sur 10

Immobilier neuf : le pouvoir d’achat des Français en recul dans 6 villes sur 10

Immobilier neuf : le pouvoir d’achat des Français en recul dans 6 villes sur 10

Rédigé par Empruntis le 09/10/2019

Empruntis publie en partenariat avec trouver-un-logement-neuf.com son baromètre semestriel du marché immobilier neuf dans 10 villes de France. Une analyse de l’évolution du pouvoir d’achat des Français sur ce segment en fonction de l’évolution des prix et du taux immobilier.

Immobilier neuf : l’état des lieux à la rentrée 2019

Les taux immobiliers ont littéralement fondu et se trouvent aujourd’hui sous les seuils connus à l’automne 2016, qui faisaient pourtant figure de records. Depuis mars 2019, date de notre dernière étude, ces taux ont chuté de -0.2% à -0,42 point, selon les villes. Il est ainsi possible d’emprunter dès 0.58% sur 20 ans seulement ! Des conditions exceptionnelles, mais qui s’avèrent presque indispensables dans un contexte de hausse des prix de l’immobilier neuf : "L’augmentation des prix et le recentrage des aides à l’accession a impacté les primo-accédants. Dans ce contexte, la faiblesse des taux immobiliers est donc un élément crucial, permettant aux acquéreurs de concrétiser leur projet" déclare Ulrich Maurel, porte-parole d’Empruntis.

Dans le détail, 8 villes sur les 10 de l’étude voient leurs prix de l’immobilier neuf grimper, de +500€ à +27 900€ pour un T3. La palme de la hausse la plus forte revient à Lille, +12,4% par rapport au mois de mars. La plus faible est observée à Nantes (+0,17%).  Toutefois, les prix à Bordeaux et à Paris, sont en baisse, respectivement de -8,33% et -2,85%.

"Rareté et donc cherté du foncier, coût de construction en hausse, approche des élections municipales qui freine les nouveaux projets…, l’offre se fait de plus en plus rare dans les grandes métropoles et notamment dans leurs villes centres où la demande reste soutenue. D’où cette pression sur les prix de l’immobilier neuf. Une faiblesse de l’offre qui devrait se poursuivre au moins jusqu’au second semestre 2020. D’où l’intérêt de concrétiser dès maintenant son achat immobilier" analyse Céline Coletto, porte-parole de Trouver-un-logement-neuf.com

Dans 6 grandes villes de France, une perte de pouvoir d’achat

La hausse des prix a causé une chute du pouvoir d’achat des Français dans le neuf. Les Lillois subissent la plus forte hausse de mensualité avec +7,97% soit un budget mensuel de 1 113€ à consacrer à un prêt immobilier. Les strasbourgeois connaissent une hausse de +5,63% de leurs mensualités et les marseillais, +4,7%.

Pour les 4 autres villes notre analyse, le pouvoir d’achat est en hausse. Paris demeure une exception, avec des niveaux de prix extrêmement élevés : on y constate néanmoins une baisse des mensualités de -4.65%. Baisses que l’on retrouve également à Nantes et à Lyon (-2,88% et -1,82% sur les mensualités de crédit immobilier).

Le gain de pouvoir d’achat le plus fort revient à la ville de Bordeaux, où un T3 neuf se négocie 288 300€, ce qui signifie des mensualités de 1 300€ à un taux immobilier de 0,80%, soit un gain de +10,12% de pouvoir d’achat en 6 mois.

 Financer un achat neuf : et demain ?

Même s’il est toujours difficile de se prononcer sur l’avenir des taux immobiliers, les conditions devraient rester favorables. "Une ombre au tableau toutefois, pour les primo-accédants : le prêt à taux zéro, véritable levier d’accession à la propriété, est amené à disparaître dans l’achat neuf pour les zones B2 et C, ce qui pourra à nouveau impacter le pouvoir d’achat de ces ménages. D’où encore une fois l’importance de bénéficier des taux bas actuels", indique Ulrich Maurel.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,56%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider