Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier : les prix dans l'ancien toujours à la hausse

Immobilier : les prix dans l'ancien toujours à la hausse

Immobilier : les prix dans l'ancien toujours à la hausse

Rédigé par Empruntis le 21/12/2018

L’indice Notaires-Insee des prix des logements anciens au troisième trimestre 2018 rappelle à quel point la pierre est une valeur refuge : les prix sont toujours à la hausse.

Les prix dans l’ancien augmentent en fonction de l’offre et de la demande

Les indices Notaires-Insee sont clairs : les prix continuent d’augmenter dans l’ancien (+1% au troisième trimestre 2018). La hausse atteint 2,9% sur les douze derniers mois. Dans ce marché comme dans tous les autres, ce qui prime pour déterminer le prix, c’est la loi de l’offre et de la demande. C’est en Île-de-France que l’augmentation est la plus significative (+3,5% sur un an). Le charme de l’ancien opère toujours dans la capitale et également en régions (+2,7% sur un an).

Les prix augmentent, une situation concomitante avec la baisse des taux d’intérêts

Il faut dire que la situation est exceptionnelle pour les acquéreurs d’un bien ancien : les taux de crédits immobiliers sont extrêmement bas, se stabilisant à 1,44% en moyenne d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Emprunter s’avère même lucratif en raison de l’inflation : résultat, les acheteurs sont toujours plus nombreux et provoquent la montée des prix de l’immobilier. Au troisième trimestre 2018 d’après l’indice Notaires-Insee, le nombre de transactions dans l’ancien sur les douze derniers mois approchait les 960 000.

L’amendement Denormandie encourage l’investissement dans l’ancien

L’investissement locatif, favorisé dans le neuf par des dispositifs de défiscalisation (Pinel, Censi-Bouvard), encourage désormais l’achat dans l’ancien via l’amendement Denormandie ancien. Ce dernier repose sur les mêmes avantages que le Pinel. L’investisseur peut ainsi profiter de prix plus bas dans l’ancien par rapport au neuf. A Marseille, il est possible de s’offrir un bien ancien où le mètre carré ne dépasse pas les 2 000€.

Exemple : avec un prêt immobilier de 150 000€ il est possible de financer un 4 pièces de 80m2 à Marseille ; les frais de notaire sont alors d'environ 12 000€ pour un logemenyt ancien. Selon l’outil de simulation de crédit immo et si le remboursement est étendu sur 20 ans, les mensualités s’élèvent à 775€ avec un taux hors assurance de 1,60%.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,80%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider